Google se prépare à tailler dans les effectifs de Motorola

Moins de 3 mois après la finalisation officielle du rachat de Motorola Mobility pour quelque 12,5 milliards de dollars, Google passe à la phase 2 de son plan.

Moins de 3 mois après la finalisation officielle du rachat de Motorola Mobility pour quelque 12,5 milliards de dollars, Google passe à la phase 2 de son plan. Afin d’aligner les activités de sa division mobilité et accélérer sa rentabilité, la firme de Mountain View a fait savoir, ce dimanche, aux employés de la société son intention de couper 20% des effectifs, nous apprennent le New York Times et Bloomberg - citant une source anonyme.

Quelque 4 000 postes seraient ainsi concernés, dont deux-tiers hors des Etats-Unis. Google prévoirait notamment de fermer 94 bureaux de Motorola Mobility dans le monde - soit un tiers au niveau mondial, affirme le New York Times. Les activités en Asie et en Inde seraient également réduites, tout comme celles des centres de R&D, localisés à Sunnyvale, Chicago et Pékin.

Selon les deux médias américains, Google aurait également modifié les têtes pensantes de Motorola, autorisant le départ de 40% des vice-présidents jusqu’alors en place et le recrutement de nouveaux dirigeants (senior executive).

Google aurait également l’intention de ré-aligner les activités de Motorola en quittant les segments de marché non rentables, souligne le New York Times. L'objectif serait notamment de limiter le nombre de terminaux présents au catalogue du groupe. A cette fin, l'activité terminaux d’entrée de gamme pourraient être stoppés.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close