Les développeurs du framework JavaScript de webOS quitteraient HP pour Google

Google aurait-il décider de greffer à Android des briques d'Enyo, le framework Javascript de webOS ? C’est l'une des questions que l’on peut se poser à la lecture d’un article de nos confrères américains de The Verge, qui ont appris que des membres clé des équipes de développement du framework quittaient HP pour Google.

Google aurait-il décider de greffer à Android des briques d'Enyo, le framework Javascript de webOS ? C’est l'une des questions que l’on peut se poser à la lecture d’un article de nos confrères américains de The Verge, qui ont appris que des membres clé des équipes de développement du framework quittaient HP pour Google. Si on ne connait pas pour l’heure le nombre exact de départs, Matt McNulty, qui dirige les développement d’Enyo, serait du voyage, ont confirmé des sources anonymes proches de HP. Aucune information toutefois quant à leurs travaux chez Google, même si un rapprochement avec les équipes de développement d’Android ou encore de Chrome OS est envisageable.

Enyo est un framework de développement Javascript Open Source (sous une licence Apache 2.0) qui motorise webOS, le système d’exploitation des terminaux mobiles de HP, hérités du rachat de Palm. Le framework, qui remplace Mojo, fait partie des composants placés en Open Source dans le cadre d’un programme d’ouverture de webOS. Une stratégie décidée en décembre 2011 par HP, après avoir une première fois voulu abandonner l’OS faute de repreneur. HP avait ensuite confirmé le calendrier de la mise à l’Open Source de webOS et d'Enyo, fixant à septembre 2012 l'échéance de l’ouverture du code.

Ces départs de membres clés d’Enyo ne remettront pas en cause cette stratégie d’ouverture, a confirmé HP à nos confrères, ajoutant que les travaux autour d’Enyo seront également maintenus.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close