Cet article fait partie de notre guide: Comment simplifier son projet VDI

Citrix continue ses efforts pour démocratiser la virtualisation du poste de travail

Accélérer l’adoption de la virtualisation du poste de travail reste manifestement une priorité pour Citrix.

Accélérer l’adoption de la virtualisation du poste de travail reste manifestement une priorité pour Citrix. Il y a un an, l’éditeur avait ainsi racheté l’indien Kaviza pour pouvoir commercialiser sa solution de VDI low cost, VDI-in-a-box. Il s’est récemment associé à Dell pour packager cette offre. Suivant la même logique de réduction des coûts, Citrix a lancé à l’automne dernier une initiative visant à faire émerger des clients légers à bas coût. Ceux-ci commencent à arriver et VDI-in-a-box est désormais compatible avec eux. Et histoire d’améliorer les capacités d’administration des infrastructures VDI - et en réduire le coût, donc -, l’éditeur vient d’annoncer le rachat de Virtual Computer. Mais ce n’est pas tout.

À l’occasion de sa conférence Synergy, qui s’achève aujourd’hui à San Francisco, Citrix a présenté une nouvelle option de fourniture de poste de travail virtuel avec XenDesktop Flexcast : l’option RemotePC. En fait, il ne s’agit pas vraiment, pour le coup, de poste de travail virtuel mais plutôt d’accès distant - et managé - à un poste de travail physique. Pas question toutefois pour Citrix de concurrencer son offre SaaS GoToMyPC et de proposer Flexcast RemotePC seul : l’éditeur appréhende cette fonctionnalité dans le cadre d’un chemin de migration vers une architecture VDI. Mais il ne s'agit pas d'un VNC administré : les connexions passent par un broker comme pour une ouverture de session VDI et les échanges sont optimisés avec HDX. L'option RemotePC de Flexcast sera intégrée à XenDesktop 5.6 FP1, en juin prochain.

Dans cette même logique de passage à XenDesktop, Citrix a décidé de proposer un chemin de migration commercial à partir de VDI-in-a-box, pour les clients confrontés à une phase de croissance, par exemple, voire de fusion/acquisition. Le bémol ? L’éditeur ne propose toujours pas de chemin de migration technique, pour les images des machines virtuelles par exemple. Interrogé sur ce point, Mark Templeton, Pdg de Citrix, a indiqué ne pas prévoir pour l’heure de telle approche.

Pour approfondir sur Virtualisation du poste de travail

Close