Nouveaux départs à la tête de RIM

RIM, le fabricant des terminaux Blackberry, vient de connaître le départ de deux cadres dirigeants, dont Alan Brenner, son vice-président sénior en charge de la plateforme Blackberry.

RIM, le fabricant des terminaux Blackberry, vient de connaître le départ de deux cadres dirigeants, dont Alan Brenner, son vice-président sénior en charge de la plateforme Blackberry. Il est accompagné - et même plutôt précédé - d’Alistair Mitchell, vice-président en charge du service de messagerie instantanée chiffrée de la plateforme. De fait, si le second est déjà parti, le premier restera pour assurer une période de transition.

Mais à ceux-là, il faut encore ajouter ceux de David Yach, directeur technique, et Jim Rowan, directeur opérationnel. 

Ces départs surviennent alors que le Canadien traverse une période trouble. RIM vient en effet d’annoncer un recentrage sur son coeur de cible, le marché des entreprises. Mais il a assuré avec insistance ne pas vouloir pour autant quitter le grand public.

Plus tôt, en janvier, RIM a renoncé à sa présidence bicéphale pour se doter d’une gouvernance plus traditionnelle et renouvelée. Mais Jim Balsillie, l’un des anciens co-PDG et fondateurs du Canadien, qui était alors resté au Conseil d’Administration dans une optique affichée de passage de témoin, en a annoncé son départ la semaine dernière.

Actuellement, RIM se cherche un directeur opérationnel et un directeur marketing.

Pour le dernier trimestre de son exercice fiscal 2011, clos le 3 mars dernier, RIM a déclaré un chiffre d’affaires de 4,2 Md$, en recul de 19 % par rapport au trimestre précédent, assorti d’une perte de 125 M$.

Pour approfondir sur Constructeurs

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close