Avaya se renforce dans la vidéo-conférence avec Radvision

Le spécialiste des centres de contacts et des communications unifiées Avaya a annoncé le rachat de Radvision pour 230 millions de dollars.

Le spécialiste des centres de contacts et des communications unifiées Avaya a annoncé le rachat de Radvision pour 230 millions de dollars. Basé en Israël, Radvision est connu pour ses solutions de visioconférence et de téléprésence et pour son approche multi-terminale (très axé mobilité) de distribution de vidéos en entreprise.
Logiquement, les technologies de Radvision seront intégrées à Aura d’Avaya, un socle de services (reposant notamment sur le standard SIP) qui permet d’intégrer des outils de communications dans les SI des entreprises. Une fois l’intégration effective, Avaya pourra alors s’attaquer à la très tendance consumérisation du IT (ou encore Bring Your Own Device) et étendre son portefeuille d’outils de collaboration vidéo. Avaya pourra également profiter de l’expertise de Radvision en matière de terminaux de collaboration, via la gamme de produits Scopia. De son côté,  Avaya dispose à son catalogue du Flare, un terminal dédié à la vidéo-conférence.

Pour Radvision, ce rachat par Avaya s’apparente à une sorte d’aubaine, comme nous l’indique Reuters. Le groupe avait en effet perdu l’un de ses plus gros clients lors du rachat de Tandberg par Cisco en octobre 2009. En étant intégré à Avaya, le groupe récupère un réseau de distribution mondial et une force commerciale.

De son côté, Avaya, en se renforçant sur le segment de la vidéo et en proposant une formule tout intégrée, mêlant étroitement communications unifiées, vidéo-conférence et mobilité, pourrait travailler à muscler sa valorisation, alors que le groupe de Kevin Kennedy, son président et CEO, préparerait son retour en bourse. Avaya, l'ex-division entreprises de Lucent, est pour l’heure la propriété des fonds d’investissements TPG Capital et Silver Lake qui l'on racheté en octobre 2007.

Pour approfondir sur Equipementiers

- ANNONCES GOOGLE

Close