Intel rejoint The Document Foundation et adopte Libre office

Une pierre de plus dans le jardin harmonieux du couple Microsoft-Intel.

Une pierre de plus dans le jardin harmonieux du couple Microsoft-Intel. Alors que dans les années 90 et au début 2000, le trio hégémonique du poste de travail était « Wintel » , acronyme désignant un PC avec des processeurs Intel sous Windows et avec la suite bureautique Microsoft Office, Intel vient de rejoindre The Document Foundation, la communauté qui fait vivre Libre Office, l’une des principales suites bureautiques open sources du marché.

De plus, alors que Libre Office domine sur les postes de travail sous Linux, elle n’est encore que très minoritaire sous Windows. Intel va désormais la proposer via sa boutique d’applications pour les utilisateurs Windows. Ce coup de pouce généralisera-t-il son usage dans le monde Windows ?

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close