Oracle veut en découdre à nouveau contre SAP en justice

Larry Ellison juge les 272M$ obtenus dans l'affaire TomorrowNow bien trop inférieurs aux 1,7 Md$ qu'il demandait à l'origine...

Oracle ne se satisfait pas du jugement condamnant SAP à 272 M$ de dommages et intérêts dans le cadre de l'affaire TomorrowNow, du nom d'une ancienne filiale de SAP spécialisée dans la maintenance logicielle Oracle et accusée d'avoir systématiquement pillé la propriété intellectuelle du géant américain. La firme californienne a demandé à hier que l'affaire soit tout simplement rejugée. A l'origine Oracle avait obtenu d'un jury 1,3 milliards de dollars de dommages, une somme revue à la baisse par un juge qui avait considéré la somme "grossièrement excessive".

L'affaire TomorrowNow a permis à Oracle de mettre sur la place publique les pratiques douteuses de la filiale de SAP et a aussi été utilisée pour tenter de discréditer ses concurrents à commencer par SAP, mais aussi plus tard par HP. Oracle a ainsi accusé Leo Apotheker, qui travaillait chez SAP à l'époque de l'affaire TomorrowNow, et était alors CEO d'HP d'avoir supervisé "un schéma d'espionnage industriel". Il est vrai que TomorrowNow n'avait pas fait dans le détail avant sa fermeture brutale par SAP, téléchargeant plusieurs millions de fichiers sur le site de support d'Oracle

A lire aussi sur LeMagIT :

• Justice : SAP n'aura pas à verser 1,3 milliard de dollars à Oracle

• Affaire TomorrowNow : SAP devra payer 1,3 Md$ à Oracle

• Procès Oracle-SAP : Leo Apotheker toujours porté disparu

• Affaire TomorrowNow : SAP s’excuse devant le tribunal

• Procès TomorrowNow : SAP verse un premier chèque à Oracle, HP dépayse Apotheker

• Procès TomorrowNow : Larry Ellison menace d'assigner Leo Apotheker s'il met les pieds au siège d'HP

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close