Ventes de PC : morosité du marché européen, Acer et Dell grands perdants

Nouvelle contraction pour le marché PC au 3ème trimeste en Europe et au delà sur l’ensemble de la zone EMEA. Selon IDC, la demande a chuté de 3,8% avec « seulement » 26,7 millions d’unités livrées.

Nouvelle contraction pour le marché PC au 3ème trimeste en Europe et au delà sur l’ensemble de la zone EMEA. Selon IDC, la demande a chuté de 3,8% avec « seulement » 26,7 millions d’unités livrées. Le recul est particulièrement fort en Europe de l’ouest, le marché le plus mature de la zone, avec une chute de plus de 10% des livraisons. Sur cette région de la zone EMEA, il s’agit du 4ème trimestre consécutif dans le rouge pour les constructeurs. Reste que chez ces derniers, les chiffres d’IDC montrent des fortunes très diverses. Et le grand perdant s’appelle Acer. Alors qu’il y a peu le Taiwanais surfait sur la vague des portables d’entrée de gamme et autre notebook, il est désormais frappé de plein fouet par la déferlante des tablettes. A 3,4 millions d’unité livrées, ses ventes reculent de plus de 40,2% et – alors qu’il prenait la tête du marché il y a tout juste un an -, il ne devrait pas tarder à être talonné pour la seconde position par Asus dont les livraisons progressent de 17,8% à 2,7 millions d’unité livrées. Devant, en dépit des forts soubresauts enregistrés par la marque californienne et justement concernant ce segment des PC, HP résiste bien à la morosité ambiante et voit ses ventes croitre de 3,4%, au-delà de 5,5 millions d’unité livrées.

L’autre grand perdant sur la scène européenne s’appelle Dell. Le Texan jadis tout près de la tête n’en finit plus de reculer et voit ses livraisons fléchir de 2%, tout juste au dessus de 2,5 millions d’unités livrées. Dernier membre du top 5, le Chinois Lenovo – héritier d’IBM dans les PC – pourrait bientôt talonner Dell avec une croissance au 3ème trimestre de 31% et désormais plus de 2 millions d’unités livrées par trimestre.

Dernière observation, il est à noter qu’en Europe de l’Ouest, les ventes aux particuliers ont tiré le marché vers le bas (- 20,6 %) tandis que les ventes aux entreprises s'étaient améliorées sur ce trimestre (+ 3,7 %).

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close