Michael Dell dit merci à HP

En sortant du marché des PC , "HP nous a fait un joli cadeau", claironne le sémillant Michael Dell, chez nos confrères des Echos dans leur édition du 20 septembre.

En sortant du marché des PC , "HP nous a fait un joli cadeau", claironne le sémillant Michael Dell, chez nos confrères des Echos dans leur édition du 20 septembre. Pour le patron du géant informatique, ce retrait de HP d'un marché "qui n'est pas encore mort" apparait surprenant et 'très hasardeux", laissant surtout de bonnes opportunités à un Dell et à son modèle de bout en bout : "Chez Dell, nous mettons un point d'honneur à fournir des solutions technologiques complètes à nos clients" et "les entreprises aiment s'équiper en serveurs et en ordinateurs auprès du même fournisseur".

Mais selon lui, cette décision va plus loin. Car s'il s'agit d'un cadeau fait à Dell, HP semble également se tirer une balle dans le pied, face à ses fournisseurs. Selon lui, en se privant des achats de composants liés au PC, avec des volumes bien plus importants que ceux des serveurs, le groupe de Leo Apotheker renonce à "son pouvoir de négociation" en matière d'achat. Bref un joli cadeau qui devrait donc permettre au groupe de "gagner des parts de marché dans les PC mais aussi dans les serveurs".

Pour approfondir sur Constructeurs

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close