Photographee.eu - stock.adobe.co

Des ventes de PC en recul de près de 3 % sur un an

Pour Gartner, il ne semble pas falloir s’attendre à une reprise sur le marché grand public, du moins en volume. En revanche, le panier moyen devrait progresser.

Selon Gartner, il s’est vendu un peu plus de 71,5 millions d’ordinateurs personnels à travers le monde au quatrième trimestre 2017, soit 2 % de moins qu’à la même période un an plus tôt. Sur l’ensemble de l’année écoulée, les ventes de PC ont atteint 262,5 millions d’unités, soit 2,8 % de moins qu’en 2016. Dans un communiqué de presse, le cabinet souligne qu’il s’agit du « treizième trimestre de déclin consécutif », et de la sixième année de recul des ventes de PC d’affilée.

Dans ce contexte, HP, Dell et Apple ont tiré leur épingle du jeu, affichant des croissances respectives en volume de 4,6 %, 1,1 % et 4,1 %. HP souffle ainsi la première marche du podium à Lenovo, lequel se place devant Dell, Apple, Asus, et Acer, dans l’ordre. A la quatrième place, la firme à la pomme est loin de menacer Dell qui a vendu deux fois plus de machines à travers le monde l’an dernier. Mais elle a réussi à conforter son avance sur Acer et ravir la place qu’occupait Asus en 2016.

Selon Gartner, le recul global des ventes de PC au dernier trimestre est surtout imputable aux Etats-Unis où il a été particulièrement marqué, effaçant la croissance observée dans les régions Asie/Pacifique, Japon et Amérique Latine. Un recul des ventes a également été observé dans la région Europe, Moyen-Orient et Afrique, mais il a été moins marqué qu’outre-Atlantique.

Pour Mikako Kitagawa, analyste principal au sein du cabinet, le véritable enseignement est à chercher du côté du grand public : pour, l’ordinateur personnel n’est plus un cadeau que l’on (s’)offre à Noël ; il est en train de changer de statut, de devenir « un appareil spécialisé, au but précis ». Dès lors, « les acheteurs vont chercher la qualité et les fonctionnalités plutôt que le prix le plus bas ». De quoi relever les budgets investis, mais aussi améliorer la rentabilité des constructeurs. Mais à terme, l’analyste anticipe un inéluctable contraction du marché sous l’effet d’un nombre d’utilisateurs plus faible.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close