Rachat par HP : les actionnaires d'Autonomy font la fine bouche

Le rachat d'Autonomy par HP pour 11,2 milliards de dollars, ne semble pas faire l'unanimité chez les actionnaires de l'éditeur britannique, nous apprennent nos confrères de Reuters.

Le rachat d'Autonomy par HP pour 11,2 milliards de dollars, ne semble pas faire l'unanimité chez les actionnaires de l'éditeur britannique, nous apprennent nos confrères de Reuters. HP a en effet dû prolonger son offre de rachat jusqu'au 3 octobre prochain, n'ayant reçu l'approbation que de 41,6% des actionnaires d'Autonomy à la première date de clôture de son offre.

Le géant du IT, en pleine pirouette stratégique a fait du rachat d'Autonomy, une clé pour sa stratégie de développement sur le marché de la gestion de l'information et de la Business Intelligence. Il lui faut donc encore s'attirer le soutien d'actionnaires (au moins 33,4% supplémentaires), qui jugent sous-évaluée l'offre de la firme dirigée par Leo Apotheker. Ce dernier ne pouvant vraisemblablement pas se permettre un échec de l'opération, il se pourrait que certains jouent la montre en espérant une rallonge.

A l'ère de l'économie casino, il ne faut plus s'étonner de rien. Rappelons que l'offre d'HP valorise Autonomy à plus de 10 fois son chiffre d'affaires annuel - 870 Millions de dollars en 2010-, à plus de 28 fois le cash flow opérationnel de 2010 et à plus de 35 fois le bénéfice net de 2010. Et qu'elle valorise Autonomy à un prix 65% supérieur à celui du cours de bourse de la société le jour de l'offre...

Pour approfondir sur Editeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close