Le plan social de Viveo annulé par la Cour d’Appel

Il s'agit d'une “victoire des salariés contre le plan social”, estime aujourd’hui la section CGT de Viveo, suite à la décision prononcée jeudi 12 mai dernier par la cour d’appel de Paris d’annuler le plan social, initié par le société après son rachat par Temenos, un concurrent suisse.

Il s'agit d'une “victoire des salariés contre le plan social”, estime aujourd’hui la section CGT de Viveo, suite à la décision prononcée jeudi 12 mai dernier par la cour d’appel de Paris d’annuler le plan social, initié par le société après son rachat par Temenos, un concurrent suisse.

La cour a ainsi infirmé une décision du 19 janvier dernier qui avait débouté le comité d’entreprise de Viveo de ses demandes de suspensions et d’annulation du plan de sauvegarde de l’emploi engagé par Temenos. Elle indique dans le texte de son jugement que “la procédure de licenciement collectif économique engagée par la société Viveo France  le 10 février 2010 n’est pas fondée sur un motif économique”.

Pour mémoire, le groupe suisse Temenos a finalisé le rachat du français Viveo en janvier 2010. Un rachat auquel les syndicats tentent de résister depuis, de même qu’à ses conséquences pour des salariés. Ces derniers nous indiquaient, en août 2010, avoir un peu le sentiment d’être les dindons de la farce.


Egalement sur LeMagIT.fr :
Alexa Guenoun, Temenos : "c'est Viveo qui est venu nous chercher"

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close