Avec Solaris 11 Express, Oracle livre un avant-goût de Solaris 11

Oracle publie Solaris 11 Express, une version de l’Unix de Sun à destination des développeurs, dopée notamment à l’administration des réseaux virtualisés.

Oracle a publié hier la version Express de Solaris 11, une version de l’OS Unix de Sun, aujourd’hui propriété de Larry Ellison, que l’éditeur destine au monde des développeurs. Selon les termes de la licence qui encadre l’OS, la version Express ne peut pas être déployée dans un système de production.

Pour les développeurs, il s’agit donc de découvrir ce que livrera la prochaine mouture de l’OS, Solaris 11, qu’Oracle a prévu de lancer sur le marché l’année prochaine.

Oracle explique avoir notamment amélioré la disponibilité de l’OS en garantissant des temps de récupération 50% inférieurs à la précédente version, et réduit également le temps de boot à quelques dizaines de secondes. Solaris 11 Express propose en outre des fonctions de gestion des réseaux virtualisés et une amélioration du système de fichiers ZFS. Elle intègre enfin tout une série d’outils d’administration révisés, qui incluent la gestion des correctifs et des installations.

Dans un communiqué, la firme de Larry Ellison a une nouvelle fois tenu à rappeler que cette version illustre l’engagement du groupe et les investissements consentis en matière de R&D autour de Solaris. Un sujet d’autant plus sensible qu’Oracle a décidé de mettre un terme au support d’OpenSolaris, mais également en supprimant la gratuité de Solaris, en modifiant les conditions contractuelles qui régissent l’OS.

Rappelons que le prochain Solaris 11 doit désormais supporter les performances transactionnelles très élevées promises par Oracle sur ses futurs systèmes Sparc.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close