Nouvelle journée de mobilisation des informaticiens de la SNCF contre la co-entreprise avec IBM

Manifestement décidés à lutter aussi longtemps que possible contre le projet de co-entreprise avec IBM, baptisé Ulysse, les syndicats CGT, Unsa, Sud Rail et CFDT appellent à une nouvelle journée de mobilisation des informaticiens de la SNCF, ce mercredi 26 mai avec, en point d’orgue, un rassemblement à 10h30 devant le siège de l’entreprise publique.

Manifestement décidés à lutter aussi longtemps que possible contre le projet de co-entreprise avec IBM, baptisé Ulysse, les syndicats CGT, Unsa, Sud Rail et CFDT appellent à une nouvelle journée de mobilisation des informaticiens de la SNCF, ce mercredi 26 mai avec, en point d’orgue, un rassemblement à 10h30 devant le siège de l’entreprise publique. Une nouvelle fois, les organisations syndicales insistent sur leur volonté de voir la SNCF « garder la maîtrise de tous ses systèmes d’information ». Des SI qui sont, selon eux, « une composante essentielle et stratégique pour l’entreprise publique unique et intégrée de service public [qu’ils défendent]. » 

Sur le blog Cortis, tenu par un informaticien de la SNCF bien renseigné sur les évolutions du projet Ulysse, une idée a été lancée pour pimenter la manifestation du 26 mai : « que chacun vienne avec une valise afin de faire un (énorme) tas de valises devant le siège de la SNCF », pour soutenir un message simple « poser ses valises à Paris » plutôt que de les faire pour New-Delhi. Le projet de la direction de l'entreprise publique est en effet très critiqué en raison du recours massif à l'offshore qu'envisagerait IBM.

De source syndicale, le 1er avril dernier, la précédente journée de mobilisation en date contre le projet Ulysse, visant à confier à IBM la rationalisation des sous-traitances de la SNCF, avait largement mobilisé avec des taux de grévistes de l’ordre de 65 à 80 % selon les entités. 

En complément :

- Grâce à la SNCF, la France devient la locomotive de l'outsourcing en Europe

- Gilles Albertus prend la tête de la DSI de la SNCF sur fond d'externalisation avec IBM

- Un projet d’organigramme pour la co-entreprise SNCF/IBM confirme le recours à l’offshore

- Greve des informaticiens de la SNCF : forte mobilisation contre la co-entreprise avec IBM

- Infogérance : pour son informatique, la SNCF fait wagon commun avec IBM

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close