Résultats : Cegid stable en 2009... grâce à ses emplettes

Le spécialiste de l'ERP Cegid, 14ème éditeur européen, a publié un chiffre d'affaires de 73,5 M€ au quatrième trimestre 2009, soit un recul de 7,5 % sur un an.

Le spécialiste de l'ERP Cegid, 14ème éditeur européen, a publié un chiffre d'affaires de 73,5 M€ au quatrième trimestre 2009, soit un recul de 7,5 % sur un an. Si la décroissance reste rapide, elle a tendance à ralentir après les - 12 % et - 9,5 % encaissés respectivement au second et troisième trimestres.
Sur l'année, Cegid engrange 248,5 M€, soit le même niveau qu'en 2008. Mais cette stabilité résulte surtout des rachats de Civitas et VCS Timeless, deux éditeurs rachetés en 2008 et qui viennent gonfler les résultats de l'année dernière. A périmètre constant, le CA se tasse de 8 %, notamment en raison d'une décroissance de l'activité revente de matériels et installations de 20 %. Sur l'ensemble de l'exercice, les ventes de licences et de services d'intégration - correspondant aux nouveaux projets - affichent un recul de 14 % à périmètre constant. La part de la maintenance et des contrats récurrents (Saas) atteint désormais 49 %, un bond de 4 points en un an.

Comme la plupart des acteurs de l'IT, la société a bien géré ses coûts, faisant passer sa marge brute de 85,2 % en 2008 à 87 % en 2009. L'éditeur affirme toujours avoir "peu de visibilité" sur 2010.

Pour approfondir sur Applications transversales - PGI (ERP)

Close