Valtech / SiegCo : le mariage est officialisé

Le conseil d’administration de Valtech a finalement entériné ce mardi 22 décembre l’offre de rachat formulée en octobre dernier par le belge SiegCo.

Le conseil d’administration de Valtech a finalement entériné ce mardi 22 décembre l’offre de rachat formulée en octobre dernier par le belge SiegCo. Au départ, la direction de la SSII spécialiste du développement agile s’était opposée à cette proposition et avait résisté quelques semaines, allant même jusqu’à étudier la possibilité de céder des actifs. En vain, puisqu’après que les belges aient rehaussé leur offre de 10% - valorisant Valtech à un peu plus de 37 millions d'euros – le conseil d’administration a finalement décidé de promouvoir l’offre auprès des actionnaires. Les conditions du rachat ne changeant pas, cela signifie que la direction actuelle quittera le groupe.

En octobre dernier, SiegCo expliquait ainsi que « la stratégie de redéploiement envisagée sera mise en oeuvre par une nouvelle équipe de direction. Menée par Sebastian Lombardo, entrepreneur réputé et expérimenté dans les domaines de l’IT, qui s’appuiera également sur l’expérience de Laurent Schwarz, co-fondateur d’Alten, elle veillera à mobiliser les compétences reconnues des équipes opérationnelles en place. » L'Argentin Sebastian Lombardo et Laurent Schwarz ont déjà été associés dans diverses sociétés IT ou Internet, notamment dans la musique en ligne et la convergence mobile.

Rappelons que Valtech traverse une crise sévère : plombé par une activité américaine en pleine déconfiture, le chiffre d'affaires du troisième trimestre a reculé de 32,5 % sur un an (à 16,3 millions d'euros). Depuis le début de l'année, la SSII accumule les pertes.

Pour approfondir sur SSII

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close