Marché PC : Les ventes en Europe ont fortement marqué le pas au 3ème trimestre

Le soufflet semble retombé. Après s’être envolées pendant les six premiers mois de l’année, les ventes de PC en zone Emea et plus particulièrement en Europe de l’Ouest connaissent un fort ralentissement au 3ème trimestre. L’émergence des tablettes est en cause sur le segment grand public. Côté entreprises, un début de renouvellement de parc semble promettre un rebond pour 2011.

Après six mois de croissance particulièrement soutenue en Europe, le marché PC semble marquer le pas selon la dernière étude trimestrielle produite par IDC. En hausse de 10,5% les ventes de la zone Emea (Europe, Moyen Orient, Afrique) pâtissent visiblement de la morosité ambiante en Europe de l’Ouest après quelques mois qui au final auront ressemblé à de l’euphorie. Quelque 27,8 millions d’unités ont été écoulées par les constructeurs, dont bon nombre hors de la communauté européenne historique et plus particulièrement en Europe de l’Est et Centrale (+43,2%). En Europe de l’ouest, la croissance est quasiment nulle à 0,5%. Le segment des notebook est, selon  le cabinet d’étude, directement responsable de ce ralentissement avec des ventes en chute libre à –25%. Seul petit moteur du marché face à la crise durant de longs trimestres, les ventes de mini PC à bas coût ne résistent pas à la multiplication des annonces sur le marché des tablettes, un marché qui a connu une croissance explosive du fait du lancement par Apple de son iPad. De son côté, le marché des portables classiques continue d’être relativement soutenu - avec une croissance de 10,1% - notamment porté sur le 3ème trimestre par l’effet rentrée scolaire.

IDC pointe du doigt un effet boomerang de la reprise. Alors même que pour soutenir la demande et inciter au renouvellement du parc les constructeurs s’étaient livrés à une concurrence féroce en terme de prix au 1er semestre, avec de grandes vagues de promotions, ils se sont montrés moins agressif sur les derniers mois contribuant à un léger phénomène d’inflation sur le marché. Les misères du dollars ont aussi largement contribué à la hausse des prix des PC en Europe.

Côté entreprises, les premiers signes d’un renouvellement de parc – attendu de longue date mais toujours reporté jusqu’à présent – ont commencé à se faire sentir. Mais pour IDC, le gros de la bascule devrait surtout se faire sur 2011. Les incertitudes concernant la sortie de crise devraient notamment pousser les PME à boucler leur exercice sans faire évoluer leur parc PC repoussant la réflexion sur le renouvellement à 2011.

Acer, n°1 en EMEA, devant HP et Dell
Au niveau des constructeurs, c’est Acer, le champion de la crise, qui pâtit le plus de l’évolution de la conjoncture et –surtout – de l’émergence attendu d’un fort marché pour les tablettes. Le constructeur taiwanais – habitué à beaucoup plus – a vu ses ventes croître d’un tout petit 3,4%. Reste qu’il reprend le leadership sur la zone Emea, une position acquise il y tout juste un an.

Derrière, HP retombe à la deuxième place du fait d’un ralentissement de ses ventes après des mois très forts. IDC note cependant que l’approche tant entreprises que grand public de HP est particulièrement efficace en Europe de l’Est.

C’est également le cas de Dell qui profite finalement de la nouvelle configuration et peut se targuer d’une croissance de ses ventes de l’ordre de 12,2% sur la zone Emea. Le texan est le seul à afficher une belle croissance en Europe de l’ouest, sur le marché le plus mature de la zone. Il le doit surtout à sa présence dans les entreprises et est impacté, comme ses concurrents, par la faiblesse des vente sur le circuit de distribution grand public.

Derrière, Asus et Lenovo ferment la marche du top 5 et affichent des ventes plutôt solides. Le second profite notamment du début de renouvellement des parcs de PC d'entreprises.

Egalement sur LeMagIT.fr : 

Marché PC : «les tablettes affectent les ventes d’ordinateurs» selon Gartner  

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close