Dépense IT : lueurs d'optimisme aux Etats-Unis

Plus de 40 % des entreprises américaines prévoient toujours de dépenser moins au cours du second trimestre qu'au cours du premier, selon le baromètre du cabinet ChangeWave. Mais les perspectives s'éclaircissent un peu pour la seconde moitié de 2009. Le début d'une inflexion de tendance ?

On ne peut pas encore parler de reprise, juste d'une lueur d'espoir. Le baromètre trimestriel du cabinet d'étude ChangeWave - que nous suivons régulièrement (voir les résultats de novembre et d'août dernier) - sondant les intentions de dépenses de 2 000 personnes concernées par le budget IT dans leur organisation (à 80 % situées aux Etats-Unis) ne font pas apparaître une reprise de l'investissement. Juste une inflexion de tendance. Mais c'est déjà beaucoup dans un environnement où se succèdent les mauvaises nouvelles.

changewave1Alors que 46 % des personnes interrogées estimaient en novembre qu'elles allaient réduire ou geler leurs dépenses IT au cours du trimestre suivant - le pire résultat enregistré par ChangeWave depuis 2001 -, elles ne sont "plus" que 41 % à effectuer la même sombre prévision en février (voir ci-dessus). Comme en novembre, seuls 10 % des dirigeants interrogés pensent accroître leurs investissements pour le trimestre à venir.

changewave2Plus encourageant, les perspectives s'éclaircissent encore davantage pour la seconde moitié de 2009, montrant un certain recul du pessimisme ambiant au moins aux Etats-Unis. En effet, alors qu'en novembre 48 % des dirigeants prévoyaient de réduire leurs dépenses pour le prochain semestre, ils ne sont plus que 28 % dans ce cas en février. Certes, la situation ne s'équilibre toujours pas - les entreprises prévoyant de réduire leurs dépenses au second semestre sont deux plus nombreuses que celles prévoyant de les augmenter (14 %) -, mais l'inflexion de tendance est réelle. Le signe d'une résurgence des projets IT dans les organisations.

Les achats de serveurs sacrifiés

Sans surprise en revanche, les dépenses réellement effectuées au cours du premier trimestre 2009 - autre sujet d'étude de ChangeWave - sont toujours aussi faibles. 38 % des entreprises sondées ont ainsi dépensé moins que prévu (contre 39 % en novembre). Elles ne sont que 7 % à avoir dépassé leur budget au cours de la période, le niveau le plus faible jamais enregistré par ChangeWave.

Selon le cabinet, ce sont les achats de serveurs qui sont le plus affectés par ces coupes claires, devant les investissements réseau. Après un dernier trimestre 2008 catastrophique comme l'attestent les chiffres dévoilés hier par le Gartner, les constructeurs de serveurs doivent donc s'attendre à un nouveau recul de leurs ventes en début d'année. Mais peuvent désormais espérer une amélioration graduelle de leur situation pour la seconde moitié de 2009. En ces périodes de vaches maigres, c'est déjà beaucoup.

En savoir plus :

Les principaux résultats du baromètre trimestriel de ChangeWave (en anglais)

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close