Alléluia : Windows 7 fait repartir les investissements des entreprises

Il y aurait bien un "effet" Windows 7. Aux Etats-Unis, selon le cabinet d'études Changewave qui surveille chaque trimestre la dépense IT, les investissements repartent. Et la sortie du dernier OS de Microsoft n'y est pas pour rien.Un mécanisme d'entraînement que l'éditeur de Redmond avait déjà su enclencher dans le passé... mais auquel l'industrie ne croyait plus guère.

Il y aurait bien un "effet" Windows 7. Aux Etats-Unis, selon le cabinet d'études Changewave qui surveille chaque trimestre la dépense IT, les investissements repartent. Et la sortie du dernier OS de Microsoft n'y est pas pour rien.Un mécanisme d'entraînement que l'éditeur de Redmond avait déjà su enclencher dans le passé... mais auquel l'industrie ne croyait plus guère.

Mieux qu'un cadeau de Noël pour toute l'industrie IT. Connu pour son suivi trimestriel de la dépense IT aux Etats-Unis, le cabinet Changewave termine l'année sur une note positive. En novembre, les DSI interrogés par le cabinet étaient désormais plus nombreux à anticiper une croissance de la dépense IT dans leur organisation pour le premier trimestre 2010 (22 %, + 4 points depuis août), qu'à s'attendre à un nouveau tour de vis (21 %, - 4 points).

changewave1

C'est la première fois en deux ans que le pourcentage d'optimistes dépasse celui des pessimistes (voir ci-dessus). Signalons toutefois que 29 % des DSI ont encore dépensé moins que leur budget au quatrième trimestre, alors que seuls 12 % d'entre eux ont fait l'inverse. L'écart entre ces deux courbes a toutefois tendance à se réduire (de quatre points depuis août).

Dans le détail, selon Changewave, c'est Microsoft qui profitera le plus - pour le second trimestre consécutif - de cette reprise. 26 % des décideurs sondés prévoient d'augmenter leurs dépenses auprès de l'éditeur au premier trimestre 2010 (+ 10 points depuis août !). Ils ne sont que 9 % à anticiper l'inverse (voir ci-dessous).

changewave2

Selon Changewave, c'est la démonstration qu'il y a bien un "effet" Windows 7. 73 % des 1 753 décideurs IT sondés affirment d'ailleurs que leur organisation va acheter des PC portables début 2010. Ils sont presque autant (69 %) à envisager des achats d'ordinateurs de bureau. Des niveaux qu'on n'avait plus connus depuis février 2008, signale Changewave dans un billet de blog.

Windows 7 accélère les cycles de renouvellement

Selon le cabinet américain, alors que la sortie du dernier opus de Redmond avait tendance ces derniers mois à différer les achats de PC, c'est désormais l'effet inverse qui se produit. 19 % des décideurs interrogés affirment maintenant que Windows 7 accélère le cycle de renouvellement du parc dans leur organisation. Environ 10 % des quelque 1 750 professionnels sondés expliquent que leur organisation a déjà acheté des PC avec Windows 7. 

Il faut dire que, selon Changewave qui se réfère à une autre de ses études, les premiers tests sont concluants : 93 % des premiers utilisateurs professionnels sondés par le cabinet s'étaient déclarés satisfaits de l'OS. 37 % affirment même être très satisfaits.

Les précédents baromètres de Changewave :

- Dépense IT : reprise mollassonne aux Etats-Unis

- Contraction des dépenses IT : le pire est passé... aux Etats-Unis (mai 2009)

- Dépense IT : lueurs d'optimisme aux Etats-Unis (février 2009)

- Dépense IT : la demande s'effondre aux Etats-Unis (novembre 2008)

- Dépense IT : la sinistrose s'installe aux Etats-Unis (août 2008)

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close