Contraction des dépenses IT : le pire est passé... aux Etats-Unis

La réduction des budgets IT, c'est (presque) fini. Selon le sondage trimestriel réalisé par le cabinet Changewave, les décideurs IT américains sortent peu à peu du pessimisme dans lequel ils se sont enfoncés depuis fin 2007. En France, il faudra sûrement encore patienter de longs mois avant de détecter une inflexion de tendance...

Selon le cabinet Changewave, qui surveille les budgets des décideurs IT chaque trimestre, le creux de la vague pourrait être passé pour les investissements informatiques des entreprises. Basée sur un sondage auprès de près de 2 000 professionnels (majoritairement aux Etats-Unis) réalisé mi-mai, l'enquête montre que 24 % des répondants estiment que leur entreprise va réduire leurs dépenses IT au troisième trimestre (voir ci-dessous). C'est certes toujours plus que ceux qui pensent que les investissements augmenteront (15 %). Mais ces anticipations négatives sont toutefois en très net recul : en novembre dernier, 45 % des sondés annonçaient une contraction de leur budget. Un niveau jamais atteint depuis la création du baromètre, en 2001. Et ils étaient encore 41 % dans ce cas en février.

changewave1

De même, la progression des sondés anticipant un rebond de leur budget (+ 5 points) constitue un autre indicateur d'un certain changement de climat. Cette proportion "d'optimistes" n'avait cessé de décliner depuis... novembre 2006 !

Concernant les dépenses réelles des entreprises au second trimestre (voir ci-dessous), quelques signes d'amélioration se font jour, même s'ils restent timides. Un tiers des décideurs ont dépensé moins que prévu au cours de la période. Et ils ne sont que 11 % à avoir dépassé leur budget au cours de ces trois mois. Si l'écart entre ces deux chiffres témoigne toujours de la volonté des décideurs IT de couper dans leurs dépenses, il a tendance à se réduire. Monté à 31 points en novembre 2008 et janvier 2009, il retombe à 22 points.

changewave2

Selon Changewave, ce sont les investissements en matériel (PC et serveurs) qui connaissent l'amélioration la plus notable. Dans le logiciel également, les perspectives s'améliorent, comme le signalait le même cabinet voici quelques jours. Pour Changewave, "la récession américaine qu'ont traversé les entreprises américaines pourrait être terminée avant que l'année 2009 elle-même ne se termine".

"En France, 2010 sera encore une année difficile"

Brice Thébaud, analyste financier chez Aurel BGC et spécialiste du marché des logiciels et services, relativise toutefois l'optimisme affiché par Changewave : "on ne peut que remarquer le décalage entre les projections et les dépenses réelles effectuées au cours du trimestre écoulé, où la part des décideurs IT ayant coupé dans leur budget reste importante. D'autre part, il faudra valider que la reprise attendue au troisième et quatrième trimestre soit bien durable". L'analyste met également en lumière le décalage entre la France et les Etats-Unis : "dans l'Hexagone, la récession commence juste à s'installer ; les SSII par exemple viennent à peine de ressentir les premiers effets de la crise. Hors secteur public, tous les secteurs seront touchés. Je m'attend à une année 2010 encore très difficile pour l'investissement IT".

Pour approfondir sur Optimisation des coûts

- ANNONCES GOOGLE

Close