HP offre maintenant 1,8 milliard de dollars pour 3Par, qui dit mieux ?

Dans la bataille qui oppose Dell et HP pour le contrôle de 3Par, les enchères s'affolent. Il n'aura ainsi fallu que quelques heures à HP pour réagir à la surenchère effectuée hier par Dell, suite à une première contre-proposition hostile d'HP . Avec sa dernière offre à 27 $ par action, ce dernier propose désormais une surprime de 180 % sur le cours du spécialiste californien du stockage avant le début des hostilités. De quoi inquiéter Hitachi, le partenaire historique d'HP dans le stockage haut de gamme.

Lire aussi la dernière mise à jour.

Qui dit mieux ? Alors que Dell avait riposté hier à la surenchère d'HP sur le spécialiste californien du stockage 3Par en proposant 24,3 $ par action de la société, HP n'a pas tardé à dégainer en proposant quelques heures plus tard une nouvelle offre à 27 $ par action cette fois. Une proposition qui valorise désormais 3Par à 1,8 milliard de dollars. Rappelons que Dell avait à l'origine proposé de racheter 3Par à 18 $ par action, ce qui représentait déjà une prime de 87 % sur le cours de la société... et 1,15 milliard. Avec la dernière offre d'HP, la prime est désormais de 180 %.

Derrière la bataille financière entre les deux groupes se cachent les ambitions des deux sociétés dans le stockage, une composante essentielle pour la mise en œuvre des datacenters virtualisés des prochaines années. Depuis plusieurs années, HP n'a cessé de perdre du terrain dans le monde du stockage face à des spécialistes tels qu'EMC ou NetApp, mais aussi face à ses grands concurrents comme IBM ou Dell. C'est notamment en mileu de gamme, avec son offre EVA, qu'HP a connu les plus grands déboires, de même que sur le segment du haut de gamme, où le constructeur commercialise, sous l'appellation XP, les baies USP-V d'Hitachi. Depuis 2001, Dell a quand à lui vu ses positions sur le marché du stockage se renforcer. Et le rachat d'Equallogic a fait de lui le leader mondial du stockage iSCSI, un segment en pleine croissance.

Remise en question de l'alliance HP-Hitachi ?
 

La bataille pour 3Par est à replacer dans ce contexte. D'un côté, un Dell en pleine progression, mais qui manque d'une vraie solution de stockage haut de gamme qui lui permettrait de couvrir le spectre complet des besoins des entreprises. De l'autre, un HP qui patine dans le monde du stockage et qui, avec 3Par, pourrait trouver une alternative à ses baies EVA et aux baies USP-V d'Hitachi. Ce dernier, au passage, a beaucoup à perdre si HP venait à mettre la main sur 3Par.

Alors qu'il s'apprête à dévoiler le successeur des baies USP-V vers la fin septembre, Hitachi court le risque qu'HP mette un terme à l'accord commercial qui le lie depuis plus de 10 ans au constructeur japonais. A la mi-1999, HP a conclu un accord avec Hitachi pour revendre ses baies haut de gamme - à l'époque les "Lightning" - en lieu et place des Symmetrix d'EMC qu'il commercialisait jusqu'alors. Trois générations de baies de stockage plus tard, cet accord est toujours en place. Mais il aurait bien du mal à survivre à un rachat de 3Par. Les series T du constructeur californien sont en effet des concurrents potentiel des USP-V (même s'il leur manque encore des fonctions de virtualisation avancées). Notons au passage que la volonté d'HP de mettre la main sur 3Par en dit long sur le peu de confiance qu'a le géant dans ses propres solutions et notamment dans ses baies EVA, de moyen et haut de gamme. Des baies EVA qui, si le rachat de 3Par réussit, pourrait ne pas survivre longtemps et céder la place aux séries F de 3Par et à leurs futures remplaçantes (séries G ?).

Le feuilleton continue ?

Une éventuelle riposte de Dell à la dernière surenchère d'HP n'est toutefois pas à exclure. Certes le prix de 3Par est désormais exhorbitant (lors de son dernier exercice fiscal, son chiffre d'affaires s'élevait à 194 millions de dollars, neuf fois moins que ce que propose désormais HP), mais il n'y a guère d'autre alternative sur le marché pour qui veut se doter d'une offre de stockage de milieu et de haut de gamme. Or Dell entend définitivement s'imposer comme un acteur incontournable des grands datacenters virtualisés.

En complément :

- Bataille pour le contrôle de 3Par : pourquoi HP surenchérit sur Dell

- télécharger notre dossier : Thin Provisionning ou l'art de se serrer la ceinture

- Avec le rachat de 3Par : comment Dell est devenu un grand du stockage

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close