Dépenses IT : reprise en 2010, mais en demi-teinte dans les entreprises

2009 restera l’annus horribilis de l’informatique mondiale. Sans lendemain si l’on en croit Gartner, qui estime que 2010 devrait non seulement marquer une reprise des dépenses IT, mais aussi connaître une croissance suffisante pour retrouver le niveau d’investissement de 2008, à 3 400 milliards de dollars. Reste que si les ménages ouvriront leurs bourses, les entreprises seront plus économes : les DSI cibleront leurs dépenses à budget quasiment constant.

L’amélioration du climat économique ambiant devrait favoriser un retour à la croissance des investissements IT en 2010, selon Gartner. Le cabinet d’études estime que la dépense informatique mondiale devrait se monter à 3 400 milliards de dollars sur l'année, en hausse de 4,6 % par rapport à 2009. Pile de quoi compenser la chute du dernier exercice (- 4,6 %) et permettre à l’activité du secteur de retrouver, par conséquent, son niveau de 2008. L’ensemble des segments du marché devraient profiter de ce léger mieux, du matériel aux services télécoms. Une croissance modeste donc au regard des années fastes, mais finalement inespérée selon Richard Gordon, l’un des nombreux vice-président de Gartner, qui explique que « au dernier trimestre 2009, nous n’attendions pas que les dépenses informatiques retrouvent leur niveau de 2008 avant 2011. Mais, aujourd’hui, avec la remontée du dollar, on peut estimer que la dépense IT globale se situera aux alentours de celle de 2008 ». Rappelons que l'autre grand cabinet américain, Forrester, travaille sur le même scénario, avec des hypothèses encore plus optimistes.

L'Europe : 5,2 % de croissance selon Gartner

Au niveau géographique, Gartner estime que les dépenses IT sont en rapport avec la situation économique régionale. Ainsi, les pays émergents devraient connaître les taux de croissance les plus importants (calculés en dollars) tant sur le court que le long terme. L’Amérique latine sera la zone la plus porteuse, avec une croissance de 9,3 % des dépenses devant l’Afrique et le Moyen Orient (+7,7 %) puis l’Asie/Pacifique (+7 %). Reste qu’en dépit d’une évolution moins spectaculaire, l’Amérique du Nord (+2,5 %) et l’Europe (tout de même +5,2 %) demeureront les zones où la dépense est la plus importante. Le Japon sera le pays le plus frileux avec une croissance très faible, de l’ordre de 1,8 %.

Cette augmentation des dépenses devra toutefois beaucoup aux portefeuilles des ménages. C’est en effet sur le front du grand public que l’activité sera la plus florissante pour les fournisseurs. Dans une autre étude - celle là portant sur les perspectives budgétaires de plus de 1 500 DSI dans le monde interrogés entre septembre et décembre -, Gartner explique en effet que les dépenses IT des entreprises ne devraient pas vraiment évoluer en 2010. En moyenne, les budgets devraient augmenter de 1,3 %, soit le niveau de l’inflation moyenne attendue sur la planète. Une année de transition donc après un exercice 2009 catastrophique, le pire depuis que Gartner étudie la dépense informatique globale des entreprises. L'année écoulée a ainsi vu les budgets se réduire de 8,1 % pour retrouver leur niveau de 2005.

Des dépenses réorientées vers le cloud et la virtualisation

Selon Mark McDonald, un autre vice-président du cabinet, « 2009 fut l’année la plus compliquée pour les DSI tant dans les entreprises privées que dans le secteur public, qui ont dû faire face à des coupes budgétaires, des reports de dépenses et à des besoins accrus avec des ressources réduites ». Pour 2010, les DSI interrogés ont mis la virtualisation et le cloud computing en tête de leur agenda. La sécurité – qui fait pourtant l’actualité depuis le début de l’année – n’arrive qu’en neuvième position de leurs préoccupations.

Dépenses IT 2010 en milliards de dollars par segments
d nsesit 250110

Les priorités des entreprises et des investissements technologiques des DSI en 2010

top10 260110

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close