5 % de croissance en 2011 : Gartner retrouve l'optimisme grâce au dollar faible

Euphorie au Gartner qui, grâce au dollar faible, prévoit une année 2011 avec des dépenses IT dépassant de nouveau les 5 %. Reste à savoir si ce dynamisme mondial suffira à réveiller un Vieux Continent endormi.

Volontiers neurasthénique ces derniers mois, Gartner a-t-il retrouvé sa boîte de Prozac ? Après avoir enregistré une croissance de 5,4 % en 2010 - bond il est vrai facilité par le creux de 2009 (- 4,9 %)  -, les dépenses IT dans le monde devraient continuer à progresser à peu près au même rythme en 2011, estiment les analystes. Le cabinet d'études prévoit que la dépense IT atteindra cette année 3 600 Md$, soit 5,1 % de mieux qu'en 2010. Jusqu'alors, Gartner estimait que cette croissance se limiterait à 3,5 %.

Remarquons d'ailleurs que Gartner s'était aussi montré trop pessimiste pour 2010, ses anticipations étant calées sur une croissance de 3,2 %. Raté donc, et pour 2,2 points. Cet écart s'expliquerait très largement par la faiblesse du dollar, se justifie le cabinet. Malgré ce regain d'optimisme, Gartner souligne toutefois que des incertitudes macro-économiques continuent à peser sur la reprise mondiale.

+ 7,5 % pour le logiciel et pour le matériel

L'embellie des prévisions de Gartner est dopée par les dépenses d'équipement télécom (+ 9,1 %), portées par les ventes de smartphones pour ce qui concerne les pays développés. Les dépenses en matériel et en logiciels sont elles aussi au beau fixe. A 391 Md$, les premières devraient progresser de 7,5 %. Même rythme pour le logiciel dont le marché atteindra 254 Md$ en 2011. Moins à la fête, les services devraient se contenter d'une croissance de 4,6 % (pour un marché de 818 Md$).

La dernière prévision de Gartner rejoint peu ou prou celle de l'autre grand cabinet d'études IT, IDC. En décembre, ce dernier prévoyait une croissance des dépenses IT de 5,7 % en moyenne dans le monde.

France : on est loin de l'euphorie

Pas sûr toutefois que cette croissance soutenue soit très sensible sur le Vieux Continent. Dans une précédente étude (avec des prévisions non encore relevées il est vrai), Gartner notait la relative apathie de la zone Europe de l'Ouest. Le cabinet s'attendait alors sur cette zone à une baisse de la dépense des entreprises de 3,3 % et à une croissance molle d'ici à 2014 (en moyenne +0,8 %). En 2010, la chambre patronale des éditeurs et SSII en France, Syntec Numérique, s'attend à une progression modérée de la dépense des entreprises en logiciels et services (de l'ordre de + 1 %).

Pour approfondir sur Constructeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close