Langages : Objective-C confirme, Python, Ruby et PHP se tassent

Dans son baromètre de septembre, le Tiobe Index pointe du doigt une popularité grandissante d'Objective-C, poussé par la progression des iPhone et iPad notamment sur le marché des terminaux mobiles. Moins en forme côté popularité, les langages dynamiques Ruby, Python et PHP se tassent légèrement. De son côté, Java continue de caracoler en tête.

En matière de langages de programmation, Java domine la situation. C'est le sentiment que l'on a à la lecture du baromètre Tiobe de septembre, qui analyse la popularité des langages de développement dans le monde. En se basant sur les requêtes réalisées sur les moteurs de recherche du marché (Google, Bing, Yahoo, Baidu, Wikipedia, YouTube) - généralement les ressources premières des développeurs - , Tiobe a conclu que Java avait généré le plus de recherches en cette période de rentrée. Le langage initié par Sun, aujourd'hui chez Oracle, reste encore le langage qui fédère et suscite l'intérêt, en dépit d'un essoufflement de son éco-système. En un an, Java a su ainsi maintenir sa place. Respectivement 2e et 3e du classement Tiobe, C et C++ conservent également leur position. Presque sans surprise.

En revanche, plusieurs tendances sont à noter. D'une façon générale, les langages dynamiques dits modernes autour desquels s'est créé beaucoup de bruit ces dernières années, semblent vaciller en septembre. PHP, qui dispose d'une communauté confortablement installée, perd une place (de la 4e, il recule au 5e rang). Perte d'une marche également pour Python qui se retrouve à la 8e (7e en septembre 2010) et pour Ruby, à la 11e place en septembre 2011. Alors même que le framework Ruby On Rails a connu une mise à jour en début de mois (dans sa version 3.1). Une sortie apparemment peu populaire au sein de la communauté, donc. Javascript quant à lui confirme et gagne une place dans ce baromètre (de la 11e à la 10e place).

Autre tendance, la montée en puissance, presque logique, d'Objective-C. Ce langage 100% Apple, utilisé pour le développement d'applications iOS et Mac OS, passe de la 8e à la 6e place, dépassant ainsi Python en septembre 2011. Logiquement, cette progression du langage de la firme à la Pomme, presque contenue depuis 2 ans, est à attribuer à la croissance de l'iPhone et de l'iPad sur le marché des terminaux mobiles, et des Mac sur le marché des ordinateurs personnels. Surtout, cette hausse de popularité d'Objective-C montre que les développeurs - et donc les entreprises - considèrent la mobilité comme un environnement cible prioritaire dans leurs développements. Ainsi, la constance de Java pourrait également être attribuée à l'engouement pour Android, l'OS mobile préféré des développeurs, si l'on en croit un autre baromètre de Black Duck Software de mars 2011.

Enfin, notons les remontées spectaculaires, toujours en matière de popularité, des langages D et Lua, qui se classent tous deux dans le Top 20. Si la progression de D, de la 30e à la 20e est dûe notamment à la publication d'un ouvrage sur la question, nous explique Tiobe, celle du langage Lua (de la 24e à la 13e place) est plus intéressante. Crée en 1993, Lua est un langage poids plume, connu pour sa flexibilité, dont la particularité est d'avoir la capacité d'être embarqué dans une autre application. Ecrit en C Ansi, il peut être facilement porté sur de nombreuses plates-formes. Surtout, ce langage est connu pour avoir été utilisé dans certains jeux vidéos, comme pour motoriser l'interface de World of Warcraft ou encore de SimCity 4, des blockbusters du genre. De quoi en effet susciter de l'intérêt.

Pour approfondir sur Editeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close