HP : La PSG se mobilise pour rassurer clients et partenaires

Les cadres et salariés en charge des opérations commerciales de la division PC de HP France sont rapidement monté au créneau pour rassurer leurs clients et partenaires. Pour l’instant, ces derniers restent confiants.

Les cadres de la division PC de HP (PSG) veulent absolument éviter le scénario du pire. Celui qui ferait que l’intention affichée du groupe de se séparer de cette activité provoque la désaffection des clients. Et ce, alors que HP règne en maître sur le marché mondial des PC et que tous ses indicateurs sont au vert.

 Passé le premier moment de stupeur, ils sont immédiatement montés sur le pont pour rassurer et donner des informations aux clients et aux partenaires. « Je suis extrêmement satisfait de leur attitude remarquable », témoigne ainsi le directeur général d’un des principaux revendeurs français.

Une mobilisation de toutes les troupes que corrobore un responsable syndical. « Tous les salariés mouillent leur chemise car ils savent que le scénario de l’échec n’est pas écrit et que leur avenir dépend de leur motivation ». Et de poursuivre : le site de Grenoble a un rôle prééminent à jouer pour sortir de cette crise par le haut car un grand nombre de centres de décision mondiaux s’y trouvent encore concentrés.

Un héritage des années 90, lorsqu’un premier revirement stratégique avait failli conduire le groupe à se défaire de son activité PC. « Ce sont les salariés de Grenoble, où était installé l’outil de production qui, en montant au créneau directement auprès du pdg de l’époque, avaient obtenu de sauver l’activité et endossé la responsabilité mondiale des opérations », raconte un salarié qui a participé aux négociations.

Aujourd’hui, la mobilisation semble porter ses fruits. « Je ne suis pas inquiet, poursuit notre pdg. HP a vraisemblablement mûrement réfléchi sa stratégie et même si le business est repris par un tiers, il ne disparaîtra pas du jour au lendemain. » Un constat que partage l’un de ses confrères : « pour l’instant, je n’ai constaté ni inquiétude violente de la part des clients, ni incidences sur le business. Les clients attendent de plus amples informations mais savent que HP saura tenir ses engagements ».

En complément, sur LeMagIT :

- HP : les employés HP, les plus impactés par une cession des activités PC

- HP : la filialisation de la division PC prévue depuis 2004

- Opinion : la recomposition du marché de l'informatique personnelle a commencé


Pour approfondir sur Constructeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close