Cisco fait mieux que prévu au T4, Chambers parle d'un coup d'avance

L'équipementier réseau n°1 Cisco a publié des résultats T4 supérieurs aux prévisions des analystes. Avec un CA en hausse de plus de 3%, le groupe fait mieux que prévu, mais le vaste plan de restructuration plombe les bénéfices, qui plongent de plus de 36%. John Chambers, Pdg du groupe, considère ce programme d'ajustement comme un avantage concurrentiel.

La politique d'ajustement des activités et de réduction de coûts semble fonctionner pour Cisco, c'est du moins ce que laisse entendre le patron de la firme John Chambers. Le premier équipementier réseau mondial vient ainsi de publier pour son 4e trimestre 2011 (clos le 30 juillet 2011) des résultats supérieurs aux estimations des analystes. Sur la période, le groupe de John Chambers, a enregistré un chiffre d'affaires de 11,2 Md$, en hausse de 3,3 %, au-dessus des attentes du marché qui tablaient sur un CA de 11 Md$.

Au T4, le bénéfice net subit en revanche le contre-coup du vaste plan de restructuration annoncé par le groupe il y a quelques semaines. Un plan qui, rappelons-le, devrait faire économiser 1 Md$ de dollars au groupe, selon son président.Le bénéfice chute de 36,6 % en un an pour s'établir à 1,2 Md$ au quatrième trimestre 2011 (on connait d'autres sociétés en "difficulté" qui aimerait un tel bénéfice).

Cisco en pleine restructuration

Début avril, dans un message expédié à l’ensemble des salariés, le Pdg de Cisco faisait état de la mauvaise santé du groupe. Et il annonçait son intention d'opérer des changements organisationnels en  profondeur pour améliorer l'aptitude de Cisco à exécuter sa stratégie. John Chambers avait alors très éloquemment évoqué un marché toujours plus concurrentiel, mais également un manque de rigueur dans la gestion. Un mois plus tard, le 6 mai, le groupe annonçait alors un changement de stratégie et son recentrage sur 5 grandes activités : les routeurs et les commutateurs, la collaboration, les centres de données, la virtualisation et le cloud, la vidéo et les architectures métiers. En parallèle, Cisco annonaçt son intention de réduire drastiquement la voilure sur ses activités grand public, et annonçait notamment l'arrêt de l'activité Flip, une caméra de poche issue du rachat de la société Pure Digital Technologies. Enfin, le 18 juillet, la vague de licenciement pressentie jusqu'alors, était finalement officialisée. Cisco confirmait ainsi son intention de se séparer de 9% de son effectif mondial, soit quelque 6 500 emplois dans le monde.

John Chambers, cette réorganisation devrait être positive pour le groupe, d'un point de vue concurrentiel. À l'occasion d'une conférence de presse, le Pdg a déclaré qu'elle constituait ainsi un avantage sur la concurrence citant Juniper Networks et Riverbed Technology. Une concurrence qui selon lui, ne commence qu'à subir actuellement la pression du marché, évoquant la baisse des dépenses publiques aux États-Unis, notamment.C'est tout juste si la restructuration douloureuse annoncée en juillet, ne serait pas présentée comme une brillante maneuvre stratégique destinée à donner un coup d'avance à Cisco.


Juniper Networks, qui affiche son intention de renforcer ses activités logicielles - en recrutant notamment Bob Muglia, l'ex patron de la division serveurs et outils de Microsoft - a publié pour son second trimestre 2011 (clos le 30 juin) un bénéfice net en baisse de plus de 11%, à 115,6 M$ pour un CA en hausse de 15%, à 1,1 Md$. Dans un communiqué, Kevin Johnson, Pdg du groupe, évoque que de nombreux facteur d'ordre macro-économique affectent les performances du groupe.

Sur l'ensemble de l'exercice 2011, Cisco a quant à lui réalisé un chiffre d'affaires en hausse de 7,9% à 43,2 Md$, pour un bénéfice net de 6,5 Md$, en baisse de 16,4 % sur un an. Sans les quelque 800 M$ de provisions pour restructuration, ce recul aurait été limité à 6%. Comme quoi la notion de "crise" est toute relative

Pour approfondir sur Equipementiers

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close