Windows 8 : 60 millions de licences vendues, des doutes pas tout à fait dissipés

60 millions de licences vendues en un peu plus de deux mois. Presque aussi bien que Windows 7. Le dernier OS de Microsoft affiche des ventes solides. Solides mais pas enthousiasmantes.

Lors d'une présentation à un forum sur les technologies organisé par JP Morgan, Microsoft a affirmé que Windows 8 avait franchi la barre des 60 millions de licences vendues (OEM et ventes directes). Soit à peu près la même performance que Windows 7 trois ans plus tôt, selon Tami Reller, directrice financière et marketing de la division Windows.

Depuis le lancement du nouvel OS, entièrement repensé pour les interfaces tactiles, Microsoft martèle que le produit est un succès. Tami Reller a ainsi indiqué que les ventes de Windows 8 étaient conformes aux attentes du groupe, et ce depuis le départ, et que la demande pour les terminaux tactiles avaient "surpris" tout le monde. Un niveau qui a d'ailleurs causé des ruptures d'approvisionnements. "Franchement, l'offre était sous-dimensionnée", a reconnu la dirigeante, lors de l'événement qui se tenait dans le cadre du CES de Las Vegas.

Autre indication donnée par le premier éditeur mondial : depuis l'ouverture du Windows Store, le magasin applicatif lié à l'OS, le nombre d'applications disponibles a quadruplé et 100 millions d'apps ont été téléchargées. Rappelons que l'App Store d'Apple vient de dépasser le cap des 40 milliards d'apps téléchargées par les utilisateurs d'iOS, près de la moitié de ce total étant concentré sur la seule année dernière.

Solide, mais pas enthousiasmant

Fin novembre, soit un mois après le lancement de Windows 8, Microsoft avait affirmé avoir écoulé 40 millions de licences de son dernier né. "Les upgrades vers Windows 8 dépassent celles qu’avait connus Windows 7″, expliquait alors le premier éditeur mondial dans un billet de blog. Bref, après avoir fait mieux que son prédécesseur le premier mois, le nouvel OS fait presque aussi bien que Windows 7 un peu plus de 30 jours plus tard.

Les ventes sont solides, mais Windows 8 ne semble pas susciter un réel enthousiasme, susceptible d'entraîner toute l'industrie derrière lui. Ainsi, dans les entreprises, l'accueil de la dernière version de l'OS est pour le moins froid. Selon le cabinet britannique Context, un peu plus d’un mois après sa mise sur le marché, le nouvel OS de Microsoft n’était choisi que pour 8 % des PC professionnels vendus en Europe alors que cette proportion était de 31 % pour Windows 7 au même stade de son lancement.

Tami Reller a d'ailleurs reconnu le manque d'enthousiasme des DSI pour le dernier né de Redmond : "le gros de l'activité dans les entreprises reste centré sur les déploiements de Windows 7", a-t-elle expliqué.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close