IBM sort deux PureApplication moins musclés. Pour mieux les vendre ?

IBM a annoncé en début de semaine une extension de sa gamme de serveurs pré-configurés PureApplication en présentant une série de configurations moins musclées que celles annoncées lors du lancement de la gamme en avril dernier.

IBM a annoncé en début de semaine une extension de sa gamme de serveurs pré-configurés PureApplication en présentant une série de configurations moins musclées que celles annoncées

lors du lancement de la gamme en avril dernier. A la clé, la mise à disposition de deux nouveaux modèles, le W1500-32 et le W1500-64, considérés désormais comme l’entrée de gamme de l'offre d’appliances IBM. Le premier propose 32 coeurs, pour 512 Go de mémoire principale, 2,4 To de stockage SSD et 24 To de stockage sur disque tandis que le second propose 64 coeurs, 1 To de mémoire et autant d’espace de stockage que le premier. Deux configurations sensiblement plus modestes que les quatre modèles de PureApplications présentés par IBM lors de leur sortie

fin avril 2012. Jusqu’alors les PureApplications étaient proposés en version 96, 192, 384 et 608 coeurs avec respectivement 1,5 To, 3 To, 6.1 To et 9,7 To de RAM. Pour mémoire, les appliances PureApplication symbolisent le pendant plate-forme applicative de PureSystems et permettent de faciliter le déploiement, l’administration et la maintenance d’applications dans un environnement de data center virtualisé. Cette appliance constitue le 2e volet des PureSystems, le concept de systèmes intégrés de Big Blue, combinant réseau, virtualisation, stockage, middleware et serveur, dans une appliance au format armoire. L'autre volet, baptisé

PureFlex, cible quant à lui la couche l’infrastructure. En octobre 2012, IBM a également décliné son concept tout intégré au monde du transactionnel et de l’analytique avec la gamme

PureData Systems. Lors du lancement de cette gamme, Philippe Bournhonesque, directeur de la stratégie Software IBM France, nous avait expliqué que les PureFlex étaient les systèmes qui jusqu’alors se vendaient le mieux, de part leur approche plus générique et moins engagé sur des technologies IBM. Sans toutefois donner de chiffres. En ouvrant un peu plus la gamme des PureApplications, IBM souhaite certainement augmenter ses chances de commercialiser ses grosses appliances applicatives. Aucune tarification n’est pour l’heure disponible.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close