SAP ou la Hana Company

Après avoir porté ses applications phares, dont l'ERP maison Business Suite, sur sa base de données In-Memory, SAP entend unifier son portefeuille hétéroclite de solutions Cloud sur Hana.

Quelques jours après avoir présenté Hana Enterprise Cloud, la déclinaison Cloud privé de la plate-forme de gestion des données In-Memory maison, SAP réunit cette semaine ses clients à Orlando (Floride) pour sa grande conférence annuelle, Sapphire. Selon les chiffres communiqués par l'éditeur, 20 000 personnes y sont attendues. Une large audience qui a pu prendre conscience d'un point devenu évident au fil des mois dans la stratégie du premier éditeur européen : Hana est bien la pierre angulaire de tous les développements aujourd'hui réalisés par le spécialiste des ERP. "Ce sera la plate-forme pour chaque logiciel que SAP mettra sur le marché dans le futur", a d'ailleurs lancé Bill McDermott, le co-Pdg de l'éditeur, lors de son discours inaugurant la conférence. Pour ce dernier, la plate-forme que SAP a bâti autour de la base de données In-Memory répond à un besoin essentiel des entreprises : prédire l'avenir et non plus se contenter d'analyser le passé. "Les entreprises ne savent pas comment exploiter 99 % de leurs données, note le dirigeant parlant de 'dark data'. Hana peut les aider à en extraire la valeur en mettant en évidence des modèles jusque là passés inaperçus". 

Dans la lignée du discours du dirigeant, l'éditeur a d'ailleurs annoncé que Hana servirait de base à l'ensemble de son portefeuille Cloud. Ce qui vaut pour les solutions issues de SuccessFactors (RH), pour celles venant d'Ariba (gestion des fournisseurs) ainsi que pour les logiciels développés en interne après de multiples tâtonnements (Money, qui reprend les investissements autour de Financials onDemand, Travel OnDemand et Business ByDesign, et Customer). Cette plate-forme de gestion de données dans le Cloud propose également des fonctions de développement, d'intégration ainsi que des services analytiques. 

Une fonction "Like" pour les fournisseurs? 

Côté Ariba et SuccessFactors, la migration vers Hana sera évidemment progressive. Le spécialiste de la gestion des fournisseurs a déjà migré sa solution d'analyse de dépenses (Spend Analytics) sur Hana. "Un bon exemple des nouveautés que vous allez peu à peu découvrir", martèle Bob Calderoni, le dirigeant d'Ariba qui promet l'arrivée de fonctions d'analyse sur l'ensemble du réseau d'entreprises formé par Ariba au fil du temps (plus d'un million de sociétés). "Nous allons analyser 15 années de transactions pour proposer, par exemple, des fonctions de recommandation de fournisseurs", basées tant sur l'historique de ces derniers que sur les préférences de l'entreprise cliente. 

Concernant SuccessFactors, David Ludlow, vice-président groupe pour les solutions HCM de SAP, explique : "nos solutions de gestion des ressources humaines traditionnelles tournent déjà sur Hana. Pour celles dans le Cloud, issues de SucessFactors, ce sera le cas avant la fin de l'année." Un alignement d'autant plus utile que SAP développe les usages hybrides combinant les solutions SIRH issues de SAP à celles venant de SuccessFactors. Il est ainsi possible, par exemple, de  compléter une solution traditionnelle installée au siège par Employee Central (l'offre Cloud de SuccessFactors) pour des filiales ou des entreprises rachetées. PepsiCo, notamment, a choisi une architecture de ce type. L'éditeur travaille par ailleurs au développement d'applications RH spécifiques à Hana (à l'image de ce qui existe déjà dans de nombreux autres domaines), nous a confirmé David Ludlow. Se refusant toutefois à préciser davantage ces projets. 

A ce jour, SAP revendique 29 millions d'utilisateurs de ses solutions Cloud, dont près de 10 sur Jam, la solution collaborative issue du rachat de SuccessFactors. L'éditeur explique avoir dépassé le rythme du milliard de dollars de chiffre d'affaires annuel avec le Cloud (à comparer au CA 2012 de l'éditeur, supérieur à 20 Md$).

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close