SAP débourse 8,3 Md$ pour Concur

Le premier éditeur européen a décidé de payer le prix fort pour récupérer Concur, un spécialiste du traitement de notes de frais et de gestion des frais de déplacements professionnels.

Nouvelle étape dans la construction de l’offre Cloud de SAP : après les rachats d’Ariba, Fieldglass et SuccessFactors (et dans un moindre mesure Hybris),  le premier éditeur européen a décidé de payer le prix fort pour mettre la main sur Concur, un spécialiste du traitement de notes de frais et de gestion des frais de déplacements professionnels. Montant de la transaction : 8,3 milliards de dollars, ce qui en fait la plus grosse acquisition de SAP à ce jour, mais aussi l'un des plus rachats dans le domaine du SaaS. L'opération illustre, si cela était encore nécessaire, la volonté de SAP de tout miser sur ce modèle de consommation d’applications d’entreprises.

Concur est un acteur historique du Saas. La société américaine a lancé dès 1993 une solution de gestion de notes de frais sous la forme de service Web, avant de peaufiner son offre  en 2003  pour en faire une solution de gestion de bout en bout, calée sur le cycle des déplacements professionnels. Concur a également intégré  son offre une forte composante mobilité, indissociable de toute offre de gestion des déplacements professionnels. Elle propose également une solution de BI afin de mieux gérer les coûts liés aux déplacements, propose un suivi en temps réel des dépenses, ainsi que des outils prévisionnels. Selon la société, ses solutions géreraient environ 10% de l’ensemble des notes de frais générées dans le monde.

"Le plus vaste réseaau d'affaires du monde"

Concur revendique quelque 23 000 clients répartis dans 150 pays dans le monde, et 27 millions d’utilisateurs actifs. C’est en partie ce vaste réseau d’affaires qui a pu motiver le montant du rachat.  Selon SAP, ce réseau devient d’ailleurs « le plus vaste du monde ». « Avec Concur, précise SAP dans un communiqué, le réseau d’affaires de SAP – le plus vaste du monde – gérera des transactions d’une valeur totale de 600 milliards de dollars par an, proposera des échanges commerciaux fluides entre plus de 25 industries différentes et ciblera [à terme] les dépenses de déplacements d’entreprises de 1,2 trillion de dollar par an », précise encore l’éditeur allemand.

Logiquement, Concur sera associé à Ariba ainsi qu’à Fieldglass (gestion des intérimaires et prestataires), ajoute SAP. Des synergies sont également prévues autour de HANA, la plate-forme In-Memory de SAP, pour proposer des outils analytiques renforcés pour Concur et doper les capacités d’analyse prédictives de la solution.

Avec Concur – qui selon les rumeurs était aussi convoit par Oracle, ce qui explique sans doute le prix de la transaction - , SAP se donne les moyens d’étoffer son portefeuille d’offres SaaS, et de muscler le chiffre d’affaires qui en découle, alors que l’éditeur allemand est en pleine transition vers le modèle Cloud. Aujourd'hui, SuccessFactors et Ariba comptent pour 90% des revenus Cloud générés par l’éditeur, avait rapporté Rachel Spasser vice-présidente et Chief marketing officer (CMO) d'Ariba, à la rédaction, lors de l’événement Ariba Live en avril dernier. 

SAP compte bien séduire l’importante clientèle de Concur, qui pour l'essentiel ne s’adosse pas aux technologies du groupe. Seulement 30% des clients de Concur s’appuient sur une pile SAP, indique l'éditeur dans un communiqué.

La transaction, encore sujette à l’approbation des actionnaires de Concur, devrait être finalisée au dernier trimestre 2014 ou au premier trimestre 2015.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close