HP - Autonomy : une synergie qui a pris

Six mois après le rachat de l’éditeur Autonomy par HP, où en est l’intégration de cette unité dans le géant d’HP ? Pour Guillaume Brandenburg, directeur commercial d’Autonomy en France, la synergie a pris et, s’il n’y a pas eu de bouleversements organisationnels importants, l’intégration progresse à grands pas.

guillaume brandenburg 2Six mois après le rachat pour 11 milliards de dollars par HP, où en est Autonomy ? À une place de choix. En effet, alors qu’HP n’avait pas créé de nouvelles divisions depuis 15 ans, le géant américain en a créé une toute nouvelle, Information Management, essentiellement dédiée à Autonomy et pilotée par Mike Lynch, l’ex-CEO d’Autonomy, qui ne dépend directement que de Meg Whitman, la PDG d’HP. « Ce n’est pas une acquisition faite pour réduire les coûts. Depuis que nous sommes chez HP, en pleine phase de croissance et d’investissement », estime Guillaume Brandeburg (en photo), directeur commercial d'Autonomy en France, qui travaille pour l’éditeur depuis 7 ans. « Nous faisons partie du groupe HP, nous travaillons avec l’ensemble des divisions HP sans pour autant être fondus dans l’organisation d’HP. »

25 000 clients avant, 65 000 depuis

Au quotidien, cela signifie que les équipes françaises d’Autonomy sont toujours dans leurs locaux et aucune ligne de reporting n’a bougé. « Le management est resté en place, l’ensemble du personnel est resté en place », précise Guillaume Brandenburg.  « Nous avons des offres communes avec HP, et nous nous présentons mutuellement avec HP à nos clients. » Ainsi, avant le rachat, Autonomy pouvait se targuer d’avoir 25 000 clients à travers le monde. Depuis, ce chiffre a grimpé selon eux à 65 000 clients. La technologie Autonomy est en train d’être injectée dans l’ensemble des produits HP avec, par exemple, des appliances « clé en main » qui regroupent un serveur HP et des logiciels Autonomy. D’autres synergies sont en train d’être opérées dans la division Print avec l’intégration du moteur IDOL dans certains modèles d’imprimante ou dans la division Service.

D’autres projets sont également en cours, mais les produits seront annoncés ultérieurement. Sur les axes stratégiques d’HP, Autonomy apporte de la valeur notamment sur le Big Data avec des offres complémentaires. « Il y a eu énormément de demandes de la part du personnel d’HP pour comprendre la valeur du portefeuille d’Autonomy. Il y a un programme de formation depuis novembre pour former HP à Autonomy, et un échange entre les commerciaux pour mieux connaître les offres des uns et des autres. Les équipes de R&D travaillent déjà ensemble depuis le premier jour.  Ainsi, IDOL 10, la nouvelle version de notre moteur logiciel,  utilise des fonctionnalités venant de produit HP. » Après avoir coûté la tête de Léo Apothecke, l’idylle HP-Autonomy est–elle devenue une passion tranquille ?

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close