Serveurs économes / Google gargantuesque / L’Europe Attack …

Les serveurs Nehalem à l’heure des économies (Infoworld) La crise aidant, on est passé du RoI (return on investment) au CC (cost cutting).

Les serveurs Nehalem à l’heure des économies (Infoworld)

La crise aidant, on est passé du RoI (return on investment) au CC (cost cutting). La réduction de coût est désormais l’argument massue pour chasser les bouts de budget qui ne sont pas économisées. Les serveurs équipés du dernier né d’Intel – le Nehalem – n’échappent pas à la règle et les poids lourds IBM, Dell et HP vantent une performance doublée pour une voracité énergétique deux fois moindre.

Quand Google fait main basse sur la recherche en ligne (Blog)

Tableau impressionnant des parts de marché de Google dans la recherche en ligne. Peu de pays européens échappent au plus de 90% de part de marché. En France, on dépasse les 92%. Meilleur moyen d’échapper à l’emprise du groupe : s’installer en Corée du Sud, l’un des pays les plus connectés au monde mais où Google ne représente que 3% de la recherche !

Cybercriminalité : L’Europe prend les choses au sérieux (The Register)

A l’heure où l’on découvre une vaste opération d’intrusion en ligne ayant pour cible la diaspora tibétaine et où des chiffres faramineux circulent sur la cybercriminalité, l’Europe semble décidée à engager la lutte. En sus de la publication des bonnes pratiques en matière de protection, la Commission a demandé à l’European Network and Information Security Agency (ENISA) de prendre l’initiative d’un débat autour des risques de désastres informatiques entre les Etats membres et les grandes entreprises.

Le Manifesto promis à la joyeuse inutilité de l’Esperanto (InternetNews)

La question est posé : un Yalta de l’interopérabilité en matière de computing est-il possible sans y associer Microsoft, Salesforce, Google et Amazon ? C’est pourtant la gageure de l’Open Cloud Manifesto publié hier et emmené par IBM – ceci expliquant sans doute cela. Big Blue comprend d’ailleurs qu’il y ait des doutes et laisse la porte entrouverte.

Google docs non sécurisé ? D’accord mais pas très grave… (Infoworld)

Des doutes sur la sécurisation de ses services bureautiques hébergés (les Google Docs) ? Google ne semble pas vraiment s’en soucier et réfute l’idée de problèmes critiques même s’il loue les efforts des chercheurs pour trouver la petite bête. Reste qu’à l’heure du Saas, les doutes, même minimes, devront être dissipés sous peine d’avoir à gérer des utilisateurs névrosés…

Open source : l’agenda 2009 des 25 sorties clés (Computerworld)

L’agenda que tous les aficionados de l’open source doivent avoir en tête vient d’être publié par Computerworld qui a recensé les 25 annonces majeures devant venir égayer l’année du monde du libre. Avec la part belle aux mises à jour de navigateurs et d’OS.

Crise économique : et la lumière revint dans la Silicon Valley (Siliconvalley.com)

Quelques indicateurs publiés ici et là dans la Silicon Valley et un peu partout aux Etats-Unis viennent égayer la vie des analystes qui se demandent, si cette fois, on n'aurait pas touché le fond, au moins sur la côte Ouest.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close