Blackberry publie une perte de 84 M$ au second trimestre

Malgré un lancement en grande pompe de son Blackberry 10, dernier OS mobile de la marque, le constructeur canadien débute bien mal son exercice fiscal 2014. Sur les trois premiers mois, Blackberry a publié une perte nette de 84 millions de dollars, alors que les analystes tablaient sur un profit minimal.

Malgré un lancement en grande pompe de son Blackberry 10, dernier OS mobile de la marque, le constructeur canadien débute bien mal son exercice fiscal 2014. Sur les trois premiers mois, Blackberry a publié une perte nette de 84 millions de dollars, alors que les analystes tablaient sur un profit minimal. Le chiffre d’affaires progresse quant à lui de 9% d’une année à l’autre à 3,1 milliards de dollars. Mais comme une sirène d’alarme, Blackberry a souffert sur le trimestre de ventes moins bonnes que prévu ses terminaux de dernière génération, les BB10 et le Q10. Avec 2,7 millions d’unités écoulées, ceux-ci ne représentent qu’une faible partie des terminaux vendus au premier trimestre. Le constructeur revendique 6,8 millions de ventes au total. «Nous n'en sommes qu’au début du lancement», explique Thorsten Heins, le président et CEO du groupe dans un communiqué. Quelque 100 000 tablettes Playbook ont également été écoulées. Blackberry a également précisé que BB10 ne serait pas porté sur ce type de terminaux. Enfin autre signe alarmant, le situation risque de ne pas s’arranger au 2e trimestre, rapporte le groupe, qui prévoit de réaliser un autre trimestre de perte. «En se référant aux dymaniques de la concurrence sur le marché et sur ces investissements [en parlant de BB10 et de BES 10, NDLR], la société prévoit de générer une perte opérationnelle au second trimestre.»

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close