Linky reçoit le feu vert du gouvernement

Comme attendu, le Premier ministre a officialisé hier le déploiement à grande échelle de Linky, le compteur communicant de EDF. Censé "faciliter la vie des usagers grâce au relevé à distance", "les aider à mieux maîtriser leurs dépenses énergétiques" ou encore leur offrir de nouveaux services comme "le pilotage automatique des appareils électriques du foyer", Linky doit équiper 3 millions de foyers d'ici à 2016. La filiale distribution de l'électricien français, ErDF, prendra en charge l'installation.

Comme attendu, le Premier ministre a officialisé hier le déploiement à grande échelle de Linky, le compteur communicant de EDF. Censé "faciliter la vie des usagers grâce au relevé à distance", "les aider à mieux maîtriser leurs dépenses énergétiques" ou encore leur offrir de nouveaux services comme "le pilotage automatique des appareils électriques du foyer", Linky doit équiper 3 millions de foyers d'ici à 2016. La filiale distribution de l'électricien français, ErDF, prendra en charge l'installation.

D'ici à 2020, ce sont les 35 millions de foyers français qui sont censés être équipés. Selon Jean-Marc Ayrault, ce projet, financé par EDF sur ses fonds propres, coûtera aux environs de 5 Md€. La fourchette basse des estimations données, en avril dernier, par le Pdg d'EDF, Henri Proglio, lors d’une audition devant le Conseil national du débat sur la transition énergétique. Celui-ci avait alors parlé d'une facture totale se situant «entre 5 et 7 milliards d’euros». Une fourchette témoignant d'une certaine inflation des coûts de ce projet pharaonique : précédemment ErDF avait en effet évalué le montant de la douloureuse à 4,5 Md€ et Capgemini Consulting à 3,8 Md€.

Le gouvernement estime que les opérations de conception et fabrication devraient être majoritairement réalisées en France (dans une fourchette allant de 62 à 80 %). Ce qui doit aboutir à la création de 10 000 emplois, dont 5 000 pour la pose des compteurs (mais d'autres emplois devraient faire les frais de la généralisation de Linky). Le gouvernement précise que ce projet doit servir à EDF à mettre sur pied une filière d'exportation dans le domaine.

Pour approfondir sur Industrie et distribution

- ANNONCES GOOGLE

Close