Emulex perd son CEO et serait à vendre

La guerre est relancée chez Emulex, l’un des spécialistes des adaptateurs Fibre Channel et FCoE. On se souvient de la bataille menée par la firme il y a quatre ans pour éviter d’être rachetée par Broadcom.

La guerre est relancée chez Emulex, l’un des spécialistes des adaptateurs Fibre Channel et FCoE. On se souvient de la bataille menée par la firme il y a quatre ans pour éviter

d’être rachetée par Broadcom. A l’époque l’équipe dirigeante avait promis qu’un

Emulex indépendant délivrerait aux actionnaires un meilleur retour sur investissement qu’un Emulex fusionné dans Broadcom. Au vu de la réussite plus que mitigée de la firme au cours des derniers trimestres, les dirigeants d’Emulex doivent désormais faire face à la révolte de certains de leurs actionnaires parmi lesquels plusieurs fonds « activistes » comme Eliott Management ou Altai Capital. Et l’offensive vient de faire une première victime, le CEO Jim Mc Cluney, qui a annoncé son départ avec effet immédiat après sept ans à la tête d’Emulex. Mc Cluney hérite toutefois d’un lot de consolation puisqu’il devient vice-président exécutif du conseil d’administration. Paul Forino l’actuel président du conseil d’administration abandonne sa position mais reste membre du conseil. Emulex avait a l’origine promis un CA de 600 M$ pour 2012, mais a terminé l’année sur un CA de 501,76 M$ (contre 452 M$ en 2011). Plus grave, les pertes ont continué de s’accumuler. Après un résultat net négatif de 83 M$ en 2011, Emulex a terminé son année fiscale 2012 (clôturée en juillet 2012) sur une perte de 12,25 M$. 2013 ne s’annonce guère mieux côté chiffre d’affaires. Sur les six premiers mois de son exercice fiscal, Emulex a vu ses ventes reculer de 2,2% à 241 M$. Le résultat net s’est toutefois amélioré avec un bénéfice de 6,2 M$. Le troisième trimestre, pour lequel la firme a publié ses résultats préliminaires n’a rien de réjouissant, puisque les ventes auraient reculé de 7,1% à 116 M$ pour une perte nette de 6,9 M$. Selon

Bloomberg, Emulex a confié à Goldman Sachs un mandat de vente pour la société. Brocade, est mentionné par Bloomberg comme un des potentiels acheteurs. Depuis l’article de Bloomberg, l’action Emulex est passé de 6,66 $ à 8,2$ et un autre fonds d’investissement, Starboard Value, a acquis 6,9% du capital de la firme…  

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close