bas121 - Fotolia

Broadcom rachète Brocade Networks

Broadcom a officialisé le rachat de Brocade Networks. La société devrait conserver les activités Fibre Channel et chercher un acquéreur pour les activités Ethernet et Wi-Fi.

(Note : Article mis à jour à 14h00, mercredi 2 novembre suite à l'officialisation du rachat par Broadcom)

Confirmant un rapport de Bloomberg, Broadcom a officialisé ce jour le rachat de Brocade Networks pour 5,9 Md$.

Leader mondial de la commutation Fibre Channel, Brocade a récemment dévoilé ses premiers commutateurs FC à 32 Gbit/s. La firme a aussi récemment accéléré sa diversification sur le marché des d’équipements réseau Ethernet et Wi-Fi pour les datacenters et les campus d’entreprises. Cette activité esst à l’origine née du rachat de Foundry Networks en 2008, un spécialiste des commutateurs Ethernet pour datacenter, et elle a été renforcée par le rachat de Ruckus Wireless et de ses équipements Wi-Fi, en avril 2016. 

Broadcom, de son côté, est désormais une division d’Avago, qui a racheté la firme pour 37 Md$ en 2015. Les puces réseaux conçues par la Broadcom sont utilisées largement dans des commutateurs Ethernet et dans des équipements FC.

Le Siège de Brocade, à San Jose

Broadcom va conserver les activités Fibre Channel de Brocade et revendre les activités Wi-Fi et Ethernet

Depuis plusieurs années, Broadcom tente de développer ses activités de réseau d'entreprise l. Avec un CA de 527 M$, ces dernières ont représenté près de 14 % de son chiffre d’affaires global au dernier trimestre. Brocade a quant à lui réalisé un CA de 591 M$ au dernier trimestre, dont 282 M$ provenant des ventes de ses équipements de commutation Fibre Channel. C'est cette activité Fibre Channel qui a d'ailleurs motivé le rachat par BroadCom.

Ce dernier avait déjà mis la main sur Emulex et sur son savoir-faire FC en 2015. Avec le rachat de Brocade, il va désormais contrôler l'ensemble de la chaine technologique des puces aux commutateurs. Comme l'explique Lloyd Carney, le CEO de Brocade, la fusion va donner naissance à un société disposant d'un portefeuille d'équipements de réseau de stockage d'entreprise sans équivalent.

Les activités de réseaux IP de Brocade ne font en revanche pas partie du plan de Broadcom qui entend leur trouver un acquéreur rapidement. Une intégration verticale de l'activité commutation IP de Brocade placerait en effet Broadcom en concurrence directe avec ses principaux clients (comme Cisco, Juniper, Arista Networks, HPE ou Quanta), qui utilisent ses puces de commutations réseau pour bâtir leurs propres commutateurs.

Le rachat de Brocade par Broadcom est l'épilogue d'une longue série de rumeurs de cessions du spécialiste des réseaux Fibre Channel et IP. En 2009, Brocade avait ouvertement évoqué la possibilité d’une vente de ses activités, sans qu’un acquéreur ne se manifeste. HPE, un tant considéré comme un candidat potentiel, avait finalement jeté son dévolu sur 3Com. Dell, lui aussi mentionné comme un possible acquéreur, avait finalement préféré racheter Force10 Networks en 2011. 

Depuis l’arrivée de Lloyd Carney au poste de CEO de Brocade en 2013, les rumeurs de cession s’étaient largement taries. Bloomberg venait de les rallumer de façon spectaculaire, puisque l’action Brocade avait immédiatement bondi de près de 25 %. Le prix de rachat par Broadcom représente quant à lui une prime de 47% par rapport au cours de l'action Broadcom le 28 octobre dernier.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close