T-Systems adopte vCloud de VMware pour ses offres d'IaaS hybrides

La SSII allemande a fait le choix de la technologie de VMware pour motoriser ses offres de cloud hybride, un choix qui s'appuie sur une expertise de longue date des technologies de virtualisation de l'éditeur.

La SSII allemande T-Systems, filiale de l’opérateur allemand Deutsche Telekom, a fait le choix stratégique des technologies VMware pour déployer des services de cloud hybride pour ses clients entreprises. Notamment T-Systems va déployer la technologie vCloud sur l'ensemble de ses datacenters afin d'offrir à ses clients la possibilité de basculer de façon transparente certaines productions informatiques de leur cloud interne vers le cloud T-Systems (et vice-versa).

Ce choix de vCloud paraît logique au vu de l'expertise accumulée par la SSII allemande sur les technologies VMware. Comme l'a expliqué Jürgen Urbanski, vice-président cloud services, architectures et technologies chez T-Systems,  à nos confrères du MagIT, «Amazon ne répond pas à toutes les questions en matière d'Iaas.il pointe notamment  du doigt certaines lacunes en matière d’administration, comme la difficulté de réaliser certaines opérations à la main pour migrer une traitement depuis le SI vers le Cloud public. Il cite également la «déconnexion» des outils de gestion et de contrôle d’AWS de ceux de l’entreprise, ainsi que «le manque de clarté en matière de sécurité (quelle disponibilité, quel SLA). Autant de point que vCloud permet de résoudre, pour peu que l'on dispose aussi des outils VMware dans l'entreprise. «vCloud Datacenter Services, ainsi que les vCloud Connectors résolvent le problème en créant une passerelle entre le datacenter et l’entreprise on premise», poursuit-il, soulignant que les vCloud Connectors permettent de faciliter cette opération de migration vers le cloud public.

Dès cet automne, les datacenters du groupe (91 dans le monde et 68 en Europe) proposeront ainsi ces services vCloud, de quoi affronter sereinement les offres similaires de fournisseurs comme Terremark (filiale de Verizon), AT&T, Dell ou encore Colt, le pionnier des offres vCloud en Europe.

Rappelons que T-Systems est historiquement présents dans les trois grands métiers de l’intégration de systèmes, de l’infogérance et de l’intégration télécoms. En France la société serait ainsi le premier revendeur de licences SAP et est aussi l'un des grands opérateurs de services d’infogérance de postes de travail (elle compte par exemple parmi ses clients le leader mondial de la carte à puce Gemalto, mais aussi Airbus ou Eurocopter). Au total T-Systems infogérerait plus de 1,5 millions de postes de travail et gérerait  1,6 millions d'utilisateurs SAP. Une solide base pour se développer à terme sur des marchés prometteurs comme le Desktop as a service.

 

Avec la contribution de Cyrille Chausson, LeMagIT

Pour approfondir sur IaaS

- ANNONCES GOOGLE

Close