Box améliore ses capacités de gestion de contenus

Attirer les entreprises avec des capacités de gestion de contenus étendues. C’est le pari de Box avec le rachat de la technologie de dLoop.

Mi-septembre, le Pdg de Box, Aaron Levie, tendait des perches aux entreprises potentiellement inquiètent du risque, pour leur économie, pour leur propriété intellectuelle, lié au programme Prism de la NSA. Et de chercher à les rassurer.

C’est dans cette perspective que l’on peut être tenté d’appréhender l’annonce du fournisseur de services de stockage en ligne du rachat de la technologie de dLoop. Celle-ci fournit un moteur analytique facilitant la découverte des données au sein d’une organisation, et la captation d’informations sur leur utilisation.

Dans un billet de blog, l’équipe de Box vante ses outils d’administration, tout en expliquant que la technologie de dLoop va venir les enrichir, avec de nouveaux « contrôles qui fournissent aux administrateurs des garde-fous meilleurs autour du contenu d’entreprise. » Et d’expliquer que la technologie de dLoop « crée des grappes et graphs de documents continus à partir de contenus non structurés en utilisant des algorithmes à apprentissage. » Une technologie qui doit permettre de « découvrir des documents qui sont normalement impossibles à trouver par recherche. »

Ainsi, Box assure permettre d’améliorer la sécurité du Cloud et « de renforcer la visibilité sur les contenus à haute valeur. » Sans donner d’échéance précise, l’équipe de Box indique vouloir intégrer la technologique de dLoop « rapidement. »  

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close