Cet article fait partie de notre guide: Dossier Stockage : La révolution Flash

Cisco prépare ses offres Flash et refond son offre de commutateurs de datacenter

Alors que s'ouvre sa conférence CiscoLive à Milan, le constructeur fournit ses armes dans le stockage Flash et lance ses nouveaux Nexus 7700.

L’intégration de Whiptail porte ses premiers fruits chez Cisco. L’équipementier a ainsi publié la semaine dernière une série de documents sur ses solutions 100% Flash Invicta, avant de les retirer promptement de son site web (les liens vers les documents sont toujours en ligne mais pointent vers des documents inaccessibles). En fait, il semble que le constructeur profitera du lancement mondial des nouveaux Xeon 7000 "Ivytown" par Intel pour dévoiler sa plate-forme unifiée, ainsi qu’une mise à jour de ses serveurs UCS le 18 février prochain lors d’un webcast . Il pourrait aussi en dire un peu plus demain lors de l’ouverture de sa conférence annuelle CiscoLive Europe (qui se tient cette année à Milan).

Les baies de stockage Invicta sont des baies 100% Flash développées à l’origine par Whiptail, un constructeur basé dans le New Jersey que Cisco a acquis en fin d’année 2013. Visiblement, Cisco a achevé la première phase d’intégration de ces baies à son offre de serveurs unifiée UCS (Unified Computing System) en proposant une console d’administration unique pour les serveurs (l’administration s’effectue depuis UCS Director), le réseau et le stockage et en publiant une série d’architectures de références et de systèmes spécifiquement pensés pour le VDI. 


Le cœur de l’offre stockage repose sur les nœuds Cisco UCS Invicta CS3124SA (24 To de capacité Flash), en fait une version rebrandée des anciens nœuds Whiptail Invicta (env. 150 000 $, prix public). Ces nœuds sont en fait des baies SAN que Cisco interconnecte à ses serveurs via FCoE et qui sont désormais pilotables via la dernière version de la console UCS Director 4.1. Il est possible d'installer, un ou plusieur noeuds de stockage Flash (grâce à l'architecture de stockage distribuée conçue par Whiptail). De facto, avec ses baies Invicta, Cisco dispose désormais d'un alternative aux baies XtremIO d'EMC, et devrait donc logiquement mettre en avant auprès de ses propres clients des solutions convergés combinant ses serveurs UCS et ses baies Invicta, plutôt que les vBlock de VCE ou les architectures convergées VSPEX (conçues avec EMC) et FlexPod (conçues avec NetApp). Ce qui n'augure rien de bon à terme pour les partenariats avec les deux constructeurs de stockage (au moins sur le haut de gamme).

Disponibilité des commutateurs Cisco Nexus 7700

Séparément, Cisco a aussi annoncé la disponibilité de nouveaux commutateurs et de nouvelles cartes lignes, des équipements qui avaient été annoncés lors du dernier CiscoLive du mois de juin 2013 à Orlando et étaient à l’origine attendus pour la fin de l’année 2013. Les 7700 sont adaptés à la mise en œuvre de grandes architectures de type « leaf and spine » et sont en quelque sorte la réponse de Cisco aux offres de constructeurs comme Arista Networks ou HP avec leurs commutateurs basés sur le chipset Trident II de Broadcom (respectivement les Arista 7500 et HP FlexFabric 12900).

Le numéro un mondial du réseau a ainsi officialisé la disponibilité du commutateur Nexus 7706, ainsi que celle des cartes Lignes Cisco Nexus 7000 F3 et 7700 F3. Pour les Nexus 7000, le nouveau module F3 apporte 12 ports 40 Gigabit, tandis que pour les Nexus 7700, le constructeur propose trois cartes respectivement dotées de 12 ports 100 Gigabit, 24 ports 40 Gigabit et 48 ports 10 Gigabit.

Comme l’explique Éric Debray, en charge des solutions datacenter chez Cisco France, sur le blog du constructeur, les modules F3 embarquent  la dernière génération d’ASIC Cisco et supportent des protocoles tels que FabricPath (l’implémentation Trill de Cisco), OTV, MPLS, VPLS ainsi que le protocole d’overlay VXLAN et le protocole LISP. Les modules F3 supportent également  les fabrics extenders Nexus 2000 et disposent de tables plus large pour la gestion des MAC Adress (64 000 adresses gérées par ASIC contre 16 000 pour les cartes F2e), ce qui est important pour certains réseaux de datacenters étendus, avec un grand nombre de VLAN. La base d’informations de forwarding (FIB ou Forwarding Information Base) voit aussi sa capacité portée à 64 K.

Terminons en signalant que Cisco a aussi annoncé l’arrivée de deux nouveaux commutateurs de haut de rack dans sa famille Nexus 5600, les Nexus 5672UP and 56128P switches. Enfin, la firme a aussi dévoilé le commutateur 10Gigabit de haut de rack Nexus 3172TQ (avec ports 10G cuivre).

 

 

 

Pour approfondir sur DevOps et Agilité

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close