Cet article fait partie de notre guide: Le Stockage Objet, l’autre révolution du stockage

HP pousse son stockage logiciel et prépare un stockage objet

A l'occasion d'une conférence à Budapest, HP a mis l'accent sur son offre de software defined Storage (Storevirtual VSA) et expliqué qu'il travaille sur une solution de stockage objet.

À l’occasion d’un événement organisé cette semaine à Budapest, HP a annoncé son intention de faire de sa solution de stockage logicielle StoreVirtual VSA, le cœur de sa stratégie de « Software Defined Storage » pour les environnements virtualisés.

StoreVirtual VSA est le fruit de l’acquisition en 2008 de LeftHand, un pionnier de la virtualisation du stockage, par HP. Le logiciel, qui se présente sous la forme d’une machine virtuelle pour Windows Hyper-V, VMware vSphere et KVM, permet de bâtir un système de stockage distribué en mode bloc accessible notamment via Fibre Channel et iSCSI. StoreVirtual VSA est une alternative à l’offre VSAN de VMware, mais aussi à des architectures de stockage distribuées comme ScaleIO d’EMC (VSA est toutefois optimisé pour fonctionner avec quelques nœuds ou dizaines de nœuds, quand Scale IO peut en supporter plusieurs dizaines de milliers).

Dans sa version le logiciel a été optimisé pour tirer parti des capacités des derniers Xeon E5-2600 v3 d’Intel, utilisés dans les Proliant de la 9e génération. Selon HP, ses performances sur ces machines seraient 4 fois supérieures à celles obtenues sur les Proliant de la génération antérieure en mode VDI et Près de 1,8 fois meilleures en mode OLTP. Afin de contrer l’offensive de VMware avec VSAN et avec sa solution hyperconvergée Evo :Rail, HP entend pousser son offre VSA sur les architectures VMware, mais aussi mettre en avant son support hétérogène d’Hyper-V et KVM (avec notamment un support de l’API Cinder pour OpenStack). La firme propose aussi une licence gratuite permettant de gérer 1 To de capacité utile par serveur à base de Xeon E5, et ce quelle que soit la marque du serveur.

Parallèlement à l’appliance de stockage distribué VSA, HP met également en avant son appliance virtuelle de sauvegarde dédupliquée HP StoreOnce VSA, présentée comme complémentaire à l’offre VSA. Notons que les deux appliances seront prochainement pilotées par la console OneView d’HP, qui fournit une interface d’administration graphique unifiée pour le pilotage des serveurs et des équipements de stockage et de connectivité réseau de la marque.

HP travaille sur son propre stockage objet

Si HP dispose avec 3Par de VSA de solutions de stockage en mode bloc couvrant la plupart des besoins des entreprises, la firme affiche toujours d’importantes faiblesses pour ce qui est du stockage de données non structurées, que ce soit en mode fichier ou en mode objet. Interrogé à ce sujet, et plus précisément sur ses intentions en matière de stockage objet, le CTO de la division stockage d’HP a indiqué que la firme travaille au développement d’une solution logicielle de stockage objet qui offrira aussi des services en mode fichiers.

« Nous allons utiliser le produit de notre IP interne pour développer une couche de stockage objet » a ainsi affirmé Milan Shetti, le CTO d’HP Storage (et ex-fondateur d’Ibrix, une solution de stockage NAS distribuée rachetée par HP en 2009). Le plan de la firme est de s’appuyer sur les couches bloc existant chez HP, et notamment celle de StoreVirtual, et de packager au dessus un ensemble de services de stockage objet (avec gestion de politiques avancées de réplication, de géo distribution et support de l’erasure coding) et de services en mode fichiers. Une telle solution permettrait à HP d’offrir une alternative à l’offre VIPR d’EMC et à des solutions telles que l’offre Ring de Scality. Shetti a toutefois indiqué qu'HP n'entendait pas se calquer sur l'approche architecturale de VIPR, qui sépare stockage physique et contrôleur objet, et qu'il souhaitait plutôt proposer une architecture de stockage objet intégrée, donc sans doute plus proche des solutions de Scality ou Cleversafe. Le CTO de la division stockage d’HP s’est toutefois refusé à fournir un calendrier pour la disponibilité de cette offre, tout comme David Scott, le patron de la division stockage d’HP.

 

Pour approfondir sur Stockage objet

- ANNONCES GOOGLE

Close