Jr Casas - Fotolia

La semaine de l'IT B2B en un article

18 mai : SAP ouvre son accélérateur français - Oodrive nomme son DPO - Le CRM belge Efficy achète français - Oracle rachète DataSciences.com - Salesforce prend un bout de DropBox - La Chine lève le dernier obstacle à la vente de la Flash de Toshiba

Mercredi, SAP a annoncé l’ouverture d’un accélérateur de startups en France pour le mois de septembre. La structure accompagnera 50 jeunes pousses sur cinq ans. Le but concret pour SAP est de compléter son portefeuille de solutions en sélectionnant des projets qui pourront apporter « de la valeur à ses clients ». L’appel à candidatures sera lancé à Viva Technology en mai. L’initiative s’ajoute aux programmes d’accompagnement « Startup Focus » et « Startup Select ».

Mardi, dans le CRM, le belge Efficy a racheté le français e-Deal pour 16 millions d’euros. L’acquisition donne naissance à un groupe qui dépassera les 200 personnes et les 25 M€ de CA en 2018. E-Deal est présent sur le marché des mutuelles et des assurances, du secteur public et s’adresse à des sociétés de plus de 200 employés (dont la RATP, La Redoute et Carrefour Banque). Un positionnement qu'Efficy qualifie de complémentaire au sien. Le belge revendique aujourd’hui la place de n°1 du CRM indépendant en France - tout comme au Benelux - et une entrée dans le top 10 des acteurs CRM indépendants européens.

Dans le monde

 Mercredi, Oracle a fait savoir qu’il rachetait DataSciences.com, une plateforme qui centralise des outils et une infrastructure pour les Data Scientists. DataScience.com permet, dixit Oracle, de générer plus rapidement les informations métiers que les dirigeants leur demandent grâce à un accès en libre-service à des outils dédiés, des données et des ressources informatiques open source. Le tout en améliorant la capacité des équipes IT à encadrer ce travail.

Jeudi, les autorités de réglementation chinoises ont approuvé la vente, pour 18 milliards de dollars, de l’unité « puces et mémoire » de Toshiba au consortium dirigé par le fonds Bain Capital, marquant ainsi la fin d'une saga d'un an.

La procédure était le dernier obstacle à la conclusion de la vente de Toshiba Memory, le deuxième producteur mondial de puces NAND. La lenteur de la procédure chinoise avait alimenté les spéculations sur un éventuel abandon de l'opération par Toshiba, qui aurait alors envisagé un plan B avec une introduction en bourse de sa filiale.

L’accord de vente conclu avec Bain Capital prévoit que Toshiba réinvestira dans l'unité avec Hoya Corp, un autre fabricant de puces, pour détenir plus de 50 pour cent du capital - ce qui était une exigence du gouvernement japonais.

Les résultats financiers de Salesforce du premier trimestre ont montré que le leader mondial du CRM avait décidé d’entrer au capital de DropBox. Salesforce a acheté 4,9 millions d’actions de l’EFSS, soit un peu plus de 1% de son capital. Dropbox a été introduit en bourse il y a moins d’un mois. Cette prise de participation intervient deux mois après l’officialisation d’un accord stratégique entre les deux acteurs. Salesforce évoquait alors des synergies possibles avec ses outils de e-commerce (Commerce Cloud), de gestion marketing (Marketing Cloud), et avec son outil de collaboration Quip concurrent de Office 365 et des Google Docs.

Nomination

Jeudi, le Dropbox français Oodrive a nommé François-Xavier Vincent au poste de Chief Information Security Officer et Data Protection Officer (DPO). Il aura la lourde responsabilité des certifications ISO 27001 et eIDAS, ainsi que d’assurer le respect du RGPD. Il a occupé pendant dix ans la fonction de Group CISO puis IT Risk Leader chez AXA.

Approfondir

Participer à la conversation

1 commentaire

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

Très bon article ! L'investissement dans dropbox de la part de Salesforce est étonnant. Surtout qu'il y a beaucoup d'acteurs sur ce marché.

Alexandre de Sales XL
Annuler

- ANNONCES GOOGLE

Close