sakkmesterke - stock.adobe.com

KDDI Europe lance un service SD-WAN basé sur la technologie de SilverPeak

La filiale internationale de l'opérateur nippon KDDI vient de dévoiler un service SD-WAN basé sur la technologie de SilverPeak. L'offre managée couple le savoir-faire de l'opérateur en matière de réseau MPLS avec la technologie d'overlay sophistiquée du constructeur. Et elle permet aussi aux entreprises une visibilité inédite sur leur trafic applicatif.

KDDI Europe, la division internationale de l’opérateur japonais KDDI vient de dévoiler un nouveau service SD-WAN en collaboration avec SilverPeak, baptisé « KDDI Europe SD-WAN powered by SilverPeak ». Ce service prêt à l’emploi s’appuie sur des liaisons délivrées par l’opérateur et sur les appliances Unity EdgeConnect du constructeur.

Selon Nick Polydorou, le directeur adjoint en charge de la planification et du conseil en réseau de KDDI, l’offre a eu un accouchement original car selon lui, c’est la première fois qu’une offre est spécifiquement créée à la demande des clients.

En général, explique-t-il, les opérateurs créent des offres et tentent d’en expliquer les bénéfices à leurs clients. Dans le cas présent, ce sont les clients globaux de l’opérateur qui l’ont sollicité pour lui demander de leur proposer une offre SD-WAN.

« Nos clients sont de mieux en mieux informés sur la technologie et sur le coût des réseaux », explique Nick Polydorou. Afin de répondre à leur demande, KDDI Europe indique avoir étudié l’offre du marché pour trouver le produit le plus adapté pour construire son offre.

SilverPeak retenu pour la complétude et la qualité de sa technologie

« Historiquement, dans ce genre de processus, lorsque l’on trouve une solution adaptée, on l’utilise pour construire une offre “en marque blanche”. Mais dans le cas présent, la technologie de SilverPeak sortait vraiment du lot. Ses caractéristiques techniques sont excellentes et le coût de possession est aussi de très bon niveau. La marque est aussi bien connue des clients. A tel point que nous avons choisi de ne pas intégrer la technologie en marque blanche et d’avancer en commun avec eux sur une solution commune ». 

Selon KDDI, la plupart de ses clients recherchaient une technologie SD-WAN à même d’être déployée sur leur existant comme une brique de Lego. Dans la plupart des cas, les entreprises intéressées par l’offre devraient donc déployer la solution KDDI/SilverPeak sur leurs liaisons MPLS.

« En Europe, le différentiel de prix entre liaisons MPLS et Internet est marginal. On n’est pas aux États-Unis, où les écarts sont bien plus importants. Le choix d’une solution SD-WAN n’est donc pas une question de coût, mais plutôt une question d’agilité », explique Nick Polydorou.

Un des atouts de SilverPeak pour KDDI est la grande richesse fonctionnelle des appliances et notamment leurs fonctions avancées de visibilité et d’analyse du trafic applicatif. Un autre avantage est la richesse du catalogue d’appliances qui permet de répondre à des besoins allant de quelques mégabits/s au support de liaisons 10 Gbit/s. La seule fonction faisant l’objet d’une licence additionnelle est la fonction « Boost », celle qui permet de combiner des fonctions d’optimisation de trafic applicatif au-dessus des fonctions de SD-WAN.

Une offre totalement managée

KDDI proposera à ses clients une offre totalement managée incluant à la fois la gestion de la couche transport et celle des appliances, mais il sera aussi possible pour les entreprises de gérer elles-mêmes la couche SD-WAN si elles le désirent.

L’offre managée permettra par exemple le déploiement des appliances en mode « ZeroTouch » et KDDI pilotera de façon centralisée les appliances des clients depuis son centre de gestion opérationnel (NOC) de Londres. L’opérateur permettra aussi à ses clients de chaîner des services tiers comme ceux de Zscaler.

L’une des prochaines étapes pour KDDI Europe pourrait être de renforcer l’intégration entre le service SD-WAN et son réseau afin de ne pas se limiter à une approche d’overlay et de garantir une qualité de service optimale.

Le cabinet IDC prévoit que près de 60 % des entreprises mettront en œuvre une forme ou une autre de technologie SD-WAN d’ici à la fin 2019. Dans la plupart des cas, elles adopteront une solution intégrée, combinant réseau, appliances et management.

 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close