Saktanong - stock.adobe.com

Google étend son programme « Android Enterprise Recommended » à l’EMM

Après les terminaux l’an dernier, Google labélise désormais les solutions de gestion de la mobilité d’entreprise qu’il recommande. Blackberry, IBM, Microsoft, MobileIron, Soti et VMware, notamment figurent parmi les premiers éditeurs adoubés.

Google vient d’annoncer l’extension de son programme « recommandé pour Android en entreprise » aux éditeurs de solutions de gestion de la mobilité d’entreprise (EMM). Ce programme avait été annoncé en février 2018 mais ne couvrait, jusque-là, que les terminaux.

Qu'est-ce que Android Enterprise Recommend ?

L’histoire est connue : il y avait autrefois un vaste éventail d'API Android de MDM personnalisées, développées par des constructeurs. Cela a rendu les choses compliquées pour tous : les constructeurs créaient des fonctionnalités MDM, les éditeurs d’EMM devaient les prendre en charge, puis les clients devaient trier toutes les options et déterminer les appareils à choisir.

Les API d’administration d'Android Enterprise ont aujourd’hui fait d'énormes progrès pour réduire la fragmentation. Essentiellement, depuis Android 6.0 en 2015, chaque appareil qui se connecte à Google Play doit supporter Android Enterprise. Tous les principaux éditeurs d'EMM ont répondu en le supportant également du côté serveur.

Mais si les choses se sont tellement améliorées, pourquoi le programme officiel ? Comme l'équipe d'Android Enterprise l'a dit au début du programme, l'idée n'est pas d'exclure tout appareil ou fournisseur qui prend en charge les fonctionnalités d'Android Enterprise, mais plutôt d'avoir des niveaux garantis de support pour d'autres aspects de l'expérience d’administration et du terminal.

Pour les périphériques recommandés, cela implique ainsi de fournir des mises à jour du système d'exploitation et de sécurité, d’assurer la disponibilité de terminaux non verrouillés, de prendre en charge l’enrôlement en volume, ou encore de suivre des spécifications matérielles minimales, etc.

Android Enterprise Recommended pour l’EMM

Puisqu’Android Enterprise prend en charge différents modèles de déploiement (BYOD, COPE, appareils exclusivement professionnels et kiosques), l’ éventail de ce que les différents éditeurs de solutions d’EMM prennent en charge, même aux niveaux les plus élevés, est déjà vaste.

Pour être mis en avant dans le cadre du programme Android Enterprise Recommended, les éditeurs d’EMM doivent tout d’abord standardiser leur support d’Android sur Android Enterprise et fournir documentation et conseils aux clients. Mais ils doivent également supporter deux des trois principaux modèles de déploiement : profils professionnels, administration complète des terminaux et administration des terminaux dédiés (kiosques et terminaux durcis, par exemple).

Les éditeurs doivent également former leurs équipes commerciales de terrain aux dernières nouveautés d'Android Enterprise, fournir un support formé par Google et être en mesure de remonter les demandes de support à Google, si nécessaire. Et puis, les éditeurs doivent pouvoir afficher des antécédents de déploiements réussis.

Google prévoit d’actualiser ses exigences annuellement, suivant l’importance des fonctionnalités applicables à un usage en entreprise. Le tout en concertation étroite avec ses partenaires éditeurs.

Les premiers éditeurs couverts par le programme de Google sont Blackberry, Google Cloud, I3 Systems, IBM, Microsoft, MobileIron, SoftBank, SOTI et VMware.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close