Tijana - Fotolia

G Suite : Google gonfle ses prix d'entrée de 30 %

Les éditions Basics et Business de la suite collaborative et bureautique en mode SaaS, vont augmenter pour refléter l'évolution fonctionnelle des outils, justifie Google. Les versions gratuites et grandes entreprises ne bougent pas.

Article modifié le 25 janvier : Google France, qui avait dans un premier temps confirmé la fin à venir de Google+ dans G Suite, nous a fait savoir qu'il s'agissait d'une erreur due à une confusion en interne et que le RSE de sa suite professionnel ne serait pas arrêté.

Tout augmente, que voulez-vous ? Google ne fait pas exception et vient d'officialiser deux hausses des prix pour sa suite bureautique et de collaboration en mode SaaS, G Suite.

« Au cours des dix dernières années, G Suite (NDR : ex « Google Apps for Business ») s'est développé pour fournir davantage d'outils et de fonctionnalités aux entreprises », justifie Google. « Durant cette période, un seul élément n'a pas évolué : le prix ».

Une suite qui s'est enrichie fonctionnellement

Le géant américain poursuit sa justification en soulignant que les fonctionnalités de son SaaS se sont enrichies et multipliées.

Google cite pêle-mêle l'arrivée de la visioconférence (Hangouts Meet) et de la messagerie d'équipe (Hangouts Chat) ou l'Intelligence Artificielle qui « infuse » de plus en plus les applications (tri et priorisation des mails dans Gmail, propositions de réponses automatiques aux messages, traitement et visualisation des données automatisés dans le tableur, contenus additionnels et/ou informatifs dans docs, etc.).

Côté sécurité, l'IA est également arrivée pour lutter « de manière proactive » contre les tentatives de phishings des utilisateurs professionnels.

Bref, pour Google, G Suite a très significativement « renforcé sa proposition », ce qui justifierait donc aujourd'hui un changement de tarification pour « refléter la valeur de nos produits ». Il est objectivement vrai que la suite SaaS a gagné en fonctionnalités et que son design a su rester très ergonomique et intuitif.

Aujourd'hui, G Suite se compose de Google Drive, Hangouts, Google+ (le RSE maison concurrent de Workplace de Facebook), de la suite des Google Apps (Docs, Spreadsheets, Agenda, Gmail, Sites, AppMaker, etc.), du moteur de recherche (Search), et d'outils d'administration et de sécurité.

Une augmentation de 30 % pour les PME

L'augmentation prendra effet à compter d'avril 2019 et concernera deux éditions sur les quatre existantes.

L'édition G Suite Basic augmentera de 1,2 €, passant de 4 € à 5,2 € par utilisateur par mois. L'édition G Suite Business augmentera, elle, de 2,4 €, passant de 8 € à 10,4 € par utilisateur par mois. Soit des augmentations de 30 % tout de même.

Pour les clients concernés ayant un forfait modulable, les nouveaux tarifs entreront en vigueur le 2 avril. Pour ceux ayant un forfait annuel, ils s'appliqueront au premier renouvellement après cette date. « Ces modifications n'auront aucune incidence sur les contrats en cours ni sur les renouvellements intervenant avant le 2 avril 2019 », confirme Google.

Cette augmentation substantielle n'est pas sans rappeler celle de Google Maps, en juillet 2018, qui avait très désagréablement surpris les utilisateurs professionnels.

Pour faire passer la pilule aux TPE/PME - c'est surtout elles qui sont ciblées par ces deux forfaits de G Suite - Google s'engage à continuer d'« étendre les fonctionnalités afin de contribuer à la réussite de nos clients ».

Les deux autres éditions, pour grande entreprise (Enterprise) et gratuites, ne changeront en revanche pas de tarification. La première restera à 23 € par mois. Quant à la deuxième, « l'augmentation ne concerne que G Suite Business et Basic. Ce qui est gratuit reste gratuit pour le grand public », rassure Google France.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close