Roman Milert - Fotolia

Veeam ajoute à son offre le tiering vers le cloud

Le spécialiste a doté sa suite Veeam Availibility Suite de Cloud Tier pour inclure AWS, Azure, et tous services compatibles S3 dans le tiering de données.

Veeam ajuste ses outils de tiering. Le fournisseur de logiciels de sauvegarde a ajouté un module nommé Cloud Tier, à la dernière version de Availibility Suite, qui permet d’inclure les clouds publics et privés dans le tiering de données.

Inclus dans la mise à jour de la suite 9.5 update 4, cela permet de migrer les données des sauvegardes Veeam vers AWS, Microsoft Azure, IBM Cloud ou tout environnement de stockage objet compatible S3, y compris les environnements sur site.

Les données sont extraites des sauvegardes locales au format VBK et placées dans des buckets AWS, Blobs Azure ou autre stockage compatible S3. Les utilisateurs ont toujours accès aux données via certaines données qui sont conservées localement.

Des politiques de tiering peuvent être définies en fonction de l'âge des données par exemple.

Dans cette même logique, la société a présenté Veeam Availability For AWS dans lequel Cloud Tier a été ajouté à son service de sauvegarde natif N2WS.

N2WS est un service de sauvegarde natif pour AWS qui peut récupérer des instances EC2 d'un simple clic en utilisant des snapshots natifs d'Amazon. Cela permet de stocker des données protégées par N2WS dans un référentiel central, aux côtés de données provenant de plusieurs clouds si besoin.

Cette prise en compte du cloud reflète une tendance forte du marché. Mais ce qui est peut-être différent ici, c'est qu'il s'agit de tiering de données de sauvegarde vers un espace de stockage au format S3, avec un accès possible à partir de données locales conservées sur place.

Pour les clients, l’intérêt pourrait bien venir de la possibilité de stocker des données peu consultées dans le cloud – ce qui est potentiellement moins cher à conserver que sur site.

Encore faut-il connaître les conditions d’usage en interne. Car le trafic sortant des données, hors du cloud public, entraînera des coûts supplémentaires. Il faudra également tenir compte du temps nécessaire à la restauration des fichiers complets.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close