Cloud Onload, le logiciel miraculeux qui augmente de 25 % le rendement des serveurs

Cet outil a été conçu par l’éditeur SolarFlare pour faire la chasse à tous les gaspillages de ressources dans les infrastructures.

SolarFlare lance le logiciel Cloud Onload, une plateforme prévue pour accélérer les applicatifs et qui est censée permettre de récupérer jusqu’à 25 % de ressources inutilisées sur les serveurs.

Cloud Onload, qui doit être le premier outil d’une longue lignée d’applications d’optimisation, promet selon son éditeur de résoudre un gaspillage des ressources d’infrastructures, qui se chiffrerait à l’heure actuelle à plusieurs milliards de dollars par an.

Sa fonction est d’accélérer les bases de données in-Memory très dépendantes du réseau, les répartisseurs de charge et les serveurs web, au point que quatre serveurs pourraient avoir le même rendement que cinq. Accessoirement, le logiciel devrait améliorer la fiabilité et de fil en aiguille, le retour sur investissement. Son objectif est de réduire la latence sur toutes les communications au niveau des paquets TCP.

Selon les tests menés par l’éditeur, les bases de données In-Memory que sont Couchbase, Memcached et Redis répondraient deux fois plus vite aux requêtes. Les répartisseurs de charge comme NGINX et HAProxy verraient certaines de leurs opérations accélérées par 10. Les serveurs d’applications et web comme NGINX et Node.js, enfin, profiteraient d’une réactivité 50 % meilleure.

Le logiciel repose sur une technologie de SolarFlare qui se substitue à certains accès au noyau du système d’exploitation, de sorte à réduire le nombre d’interruptions au niveau du processeur et réduire les réplications inutiles des données qui impactent le trafic réseau. Notons que Cloud Onload ne fonctionne que sous Linux.

Au final, Cloud Onload permettrait ainsi d’attribuer aux transferts réseaux Ethernet la vitesse qu’ils auraient s’ils étaient pris en charge par un protocole de type RDMA, lequel demande d’ordinaire d’installer de coûteuses cartes contrôleur. Parmi les autres exemples cités par SolarFlare, citons la possibilité de multiplier par 4 le nombre d’utilisateurs sur un serveur.

Pour approfondir sur Gestion et administration du Datacenter

- ANNONCES GOOGLE

Close