Female photographer - stock.adob

Parallels RAS 17 mise sur l’apprentissage automatique pour améliorer l’expérience utilisateur

Cette nouvelle mouture pour la virtualisation du poste de travail (VDI) ajoute également le support de nouvelles options d’authentification à facteurs multiples, le support de Windows Server 2019, et des capacités d’administration étendues, entre autres.

Parallels, racheté par Corel en fin d’année dernière, vient de lever le voile sur la version 17 de Remote Application Server (RAS), son alternative aux principales solutions de virtualisation du poste de travail (VDI). Et celle-ci fait la part belle à la sécurité et à l’administration, mais sans oublier l’expérience utilisateur.

Côté sécurité, RAS 17 apporte tout d’abord le support de Google Authenticator et de ses codes à usage unique et durée de vie limitée pour l’authentification à facteurs multiples. La solution permet également d’accorder des droits d’accès temporaires à des utilisateurs, par exemple en en assurant la révocation automatique en fin de session, afin d’éviter les accès sans le client Parallels. L’administration n’est pas négligée : RAS 17 offre une gestion plus granulaire des droits des administrateurs avec délégation de contrôle sur les composants d’infrastructure.

Pour la version 17 RAS, l’éditeur a ajouté le recours à l’apprentissage automatique pour lancer les sessions des utilisateurs par anticipation et ainsi fluidifier leur expérience du poste de travail virtualisé : la solution apprend ainsi seule des habitudes des collaborateurs pour limiter le risque de ralentissements liées à des tempêtes en période de forte charge.

Sans surprise, et comme il se doit, RAS 17 supporte Windows Server 2019, que ce soit pour l’hébergement des composants d’infrastructure, comme RAS Gateway ou l’agent de publication. Mais RAS 17 peut également provisionner, dimensionner et administrer l’environnement VDI et RDSH sur Hyper-V avec Windows Server 2019. L’administration, justement, profite d’une nouvelle console Web conçue pour offrir plus de flexibilité. La console permet également d’accéder directement à toute une série d’outils tels que Netstat ou Telnet, depuis et vers les hôtes, à Powershell, etc. Surtout, la solution peut s’automatiser via une nouvelle API Rest.

Pour ne rien gâcher, RAS 17 supporte la plateforme hyperconvergée HyperCore de Scale Computing – lequel a récemment levé 34,8 M$ additionnels pour financer la poursuite du développement de celle-ci.

Enfin, la version 17 de RAS étend les capacités de personnalisation de son client HTML5 en marque blanche – celui-ci avait été lancé avec la version 15 de la solution, en 2016 – et intègre de nouvelles capacités de supervision et de reporting.

Malgré ces nouveautés, Parallels conserve une tarification inchangée : 99 $ par an et par utilisateur simultané. Une version complète peut être essayée pour une durée de 30 jours, gratuitement, y compris pour 50 utilisateurs simultanés.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close