Parallels en alternative low-cost pour la publication d’applications

Parallels vient de faire l’acquisition de 2X Software, ajoutant à son offre la publication d’applications. La bataille promet d’être rude face à Citrix et à VMware.

Parallels vient de racheter 2X Software, un éditeur développant des outils de publication d’applications et de gestion terminaux mobiles (MDM). 

Parallels dispose déjà de plusieurs produits permettant d’accéder à un poste de travail virtuel à partir de différents terminaux. Son logiciel Desktop pour Mac permet ainsi d’exécuter un environnement et des applications Windows au sein d’OS X. Et Parallels Access permet d’accéder à cet environnement à partir de terminaux iOS et Android. Côté administration, Parallels dispose d’un composant pour Microsoft System Center Configuration Manager (SCCM) permettant d’administrer des Mac depuis SCCM 2012.

Parallels

Avec 2X Software, Parallels enrichit son offre d’un serveur d’applications distantes (RAS) qui assure la publication d’application et la fourniture de postes de travail distants et VDI sur n’importe quel terminal.

Ce serveur intègre des capacités d’équilibrage de charge, de surpervision en temps réel, et de gestion des imprimantes et des scanners.

2X Software propose également une solution de MDM à déployer soit en complément d’une installation de système de virtualisation, soit de manière indépendante.

Pour Simon Bramfitt, analyste virtualisation chez Entelechy Associates, 2X RAS peut être décrit comme une version allégée de XenApp. Et selon David Johnson, analyste chez Forrester, ce rachat est totalement pertinent pour Parallels.

« Parallels n’a pas d’offre VDI et 2X se différentie comme une plateforme de VDI économique. Parallels en avait besoin pour compléter son offre en matière d’environnement de travail numérique ».

2X RAS coûte 75 $ par utilisateur simultané, avec un minimum de 15 utilisateurs. En comparaison, Citrix facture XenApp 350 $ par utilisateur simultané. Horizon Advanced, qui intègre Remote Desktop Session Host, support des applications distantes, de vSAN et du VDI, est proposé à 400 $ par utilisateur simultané, par VMware. Par ailleurs, VMware et Citrix proposent également leurs solutions de virtualisation des environnements Windows sur OS X, voire d’accès à poste de travail distant via un terminal mobile.

Ces deux éditeurs s’apparentent aux titans de ce domaine de la virtualisation de l’environnement utilisateur qui semble encore plus intéresser Parallels après le rachat de 2X Software. Leurs positions ont encore été renforcées par l’intégration de la publication d’applications dans Horizon 6 par VMware, et par le rachat de Sanbolic, pour la gestion du stockage, côté Citrix.

Mais tarifs et performances sont des domaines sur lesquels des éditeurs tels que Parallels peuventêtre compétitifs, estime David Johnson : « Parallels peut, par exemple, fournir un niveau de performances précis pour les traitements lorsqu’il vise les spécialistes de l’ingénierie ou du design. Ils choisiront les terrains d’affrontement avec précaution ».

Reste que Parallels ne dispose pas d’une offre aussi vaste et complète qu’un Citrix ou un VMware, relève Simon Bramfitt, évoquant des plateformes autrement plus avancées que sont XenMobile ou encore AirWatch.

 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close