adam121 - Fotolia

CRM : HubSpot rénove sa Marketplace

HubSpot vient de présenter plusieurs fonctionnalités, mais l'éditeur réorganise surtout son marché d'applications - avec le secret espoir d'augmenter ses revenus en y faisant acheter ses très nombreux clients gratuits.

Les utilisateurs qui souhaitent ajouter des fonctionnalités ou des intégrations (connecteurs vers des applications tierces ou des sources de données) qui ne sont pas incluses nativement dans HubSpot pourront les trouver plus facilement sur la nouvelle version de la Marketplace  que l'éditeur a lancée cette semaine.

D'après HubSpot, la mise à jour de cet « app sore » lié au CRM amène une meilleure fonction de recherche (pour une « découverte facilitée des applications » et « une meilleure visibilité des applications pour les développeurs »), des supports de formation, et des informations plus précises sur les tarifications et sur le fonctionnement des flux de données de chaque extension.

Ces nouveautés du HubSpot Marketplace ont été la plus grosse annonce faite lors de la conférence des utilisateurs de HubSpot Inbound à Boston la semaine dernière.

L'événement a également mis l'accent sur quelques autres nouveautés.

Les nouveautés d'Inbound 19

Parmi celles-ci on retiendra un (très bienvenu) outil de déduplication à base de Machine Learning qui identifie et fusionne les doublons dans les contacts d’une entreprise. Ou encore la signature électronique, « qui permet d'économiser un temps précieux en minimisant les impressions et les envois postaux » dixit le communiqué de l'éditeur.

HubSpot a également introduit plusieurs dizaines de modèles en glisser-déposer pour améliorer ses éditeurs d'e-mails et de bases de connaissances.

Mais la grosse nouveauté a bien été la résurrection du HubSpot Marketplace. La place de marché compte à présent plus de 300 applications et extensions certifiées - qui exécutent des tâches dans HubSpot - et intégrations - qui transfèrent les données entre HubSpot et d'autres outils.

Cet App Store maison fait partie d'un plan à long terme pour un jour aller vers des services professionnels, explique Christopher O'Donnell, SVP de HubSpot en charge des produits.

Une marketplace en pleine renaissance

La première plateforme de services de HubSpot avait été lancée en 2009. Et sa plateforme d'applications en 2011. Mais l'éditeur, jugeant qu'il n'avait pas assez de clients à l'époque, les avait discrètement laissées dans l'ombre avant de les relancer en 2016, retrace un porte-parole de HubSpot.

Aujourd'hui, Christopher O'Donnell estime que le nombre total des clients de HubSpot dépassait les 100 000, notamment grâce à son modèle freemium pour son CRM et son CMS.

Mais les utilisateurs avec qui nos confères de SearchCRM (groupe TechTarget, également propriétaire du MagIT) ont pu échanger lors de l'Inbound 19 n'utilisent que peu - voire pas du tout - la HubSpot Marketplace.

La valeur qu'apporte un magasin d'applications est la validation qu'un fournisseur tiers a fait suffisamment de travail d'intégration pour passer avec succès le processus d'approbation de HubSpot.

Il rassure également les clients sur le fait qu'ils n'auront pas à faire eux-mêmes leurs propres connecteurs ou pour exécuter des fonctions comme la planification des réunions clients ou la création de courtes vidéos à destination des médias sociaux.

Une plateforme nécessaire, mais pas une panacée

Pourtant, plusieurs partenaires de HubSpot (qui ont ou qui vont avoir des apps sur la Marketplace) s'accordent à dire qu'être présents sur la galerie d'applications d'un éditeur, y compris les plus gros - comme le AppExchange de Salesforce - ne génère qu'un faible pourcentage de leur activité.

« La visibilité sur ces places de marché est essentielle - donc tout ce que fera HubSpot pour nous rendre visible sera le bienvenu. Ceci étant dit, nous constatons que les gens viennent [d'abord], puis qu'ils vont chercher le connecteur HubSpot. Et pas l'inverse », avance Darren Chait, cofondateur et COO de Hugo, éditeur d'un outil SaaS de partage de notes de réunion.

Les places de marché d'applications partenaires et d'extensions tierces profitent à la fois aux vendeurs, aux acheteurs, et à l'éditeur hôte, ajoute Predrag Jakovljevic, analyste principal aux Technology Evaluation Centers. Les clients ont plus de fonctionnalités et de connecteurs à disposition qu'ils n'ont pas à créer eux-mêmes, les développeurs trouvent de nouveaux clients, et les éditeurs enrichissent leurs offres en prenant des commissions.

Mais il se pourrait bien que ce soit encore un autre groupe de partenaires de HubSpot qui bénéficie le plus de la Marketplace : les agences de marketing digital. Car pour Predrag Jakovljevic, si l'éditeur de CRM veut que son appstore soit un moteur de sa croissance, il devra en faire la promotion et promouvoir les bonnes apps. « Si c'est à l'utilisateur final de faire l'effort de chercher et de trouver, cela ne marchera jamais », prévient-il.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close