Sergey Nivens - Fotolia

BI : Alteryx rachète Feature Labs pour automatiser la préparation des algorithmes

La startup du MIT qu'a rachetée Alteryx est spécialiste du « feature engineering ». Elle détermine les variables d'entrées pertinentes pour un algorithme en fonction des données. Une manifestation de plus de l'arrivée de « l'Intelligence Augmentée » chez les gros de la BI.

Feature Labs, basée à Boston et fondée en 2015, est un pur produit du Massachusetts Institute of Technology (MIT). Cette startup automatise une partie clef mais souvent méconnue de l'analytique : le « feature engineering ».

« Pour rendre plus abordable la Data Science pour les analystes - par opposition aux Data Scientists - il est vraiment utile de disposer d'outils capables de créer automatiquement des "caractéristiques" (des "features"). Ces "caractéristiques" sont un ensemble de champs ou d'attributs [liés à un métier ou à un problème à résoudre] qui sont pertinents pour entrainer les modèles analytiques », explique l'analyste Wayne Eckerson.

« Ces "features" (N.D.R. : au final des variables d'entrée) doivent être optimisées pour chaque algorithme, ce qui dépasse souvent les compétences des seuls professionnels de la donnée ».

Le rachat, annoncé le 4 octobre, est la cinquième d'Alteryx en deux ans. Sur cette période, un des plus importants été ClearStory Data, en avril 2019, qui ajoute à sa suite la prise en charge de l'analytique Big Data et des données non structurées.

L'objectif de Feature Labs est d'aider à la fois les spécialistes de la donnée et les utilisateurs métiers à mieux comprendre les éléments qui sous-tendent la performance de leur entreprise. Cet objectif colle parfaitement à la philosophie d'Alteryx, affirme l'éditeur qui se félicite que la combinaison de ce « feature engineering » et de sa plate-forme BI puisse accélérer le processus d'extraction d'informations à partir des données brutes.

Un exemple de tableau de bord Alteryx affiche les performances commerciales d'une organisation.
Un exemple de tableau de bord Alteryx affiche les performances commerciales d'une organisation.

Feature Labs repose sur l'intelligence artificielle et le Machine Learning appliquées à la Data Science (alias l'intelligence augmentée).

Ce rachat - dont le montant n'a pas été communiqué - est une manifestation de plus du fait que l'IA et l'apprentissage statistique sont au cœur de la prochaine vague de la BI. En avril, SAS avait par exemple investi un milliard de dollars dans l'IA. Et les récentes mises à jour de Qlik (avec Qlik Sense Business), de Tableau (avec Tableau 2019.3) et de Tibco (Spotfire) ont toutes été centrées sur la « BI de troisième génération ».

Une fois l'intégration de Feature Labs à Alteryx finalisée, les clients de l'éditeur californien fondé en 1997 devraient voir arriver des innovations similaires dans leurs produits BI.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close